Aujourd'hui,
URGENT
France: le jihadiste français Fabien Clain, voix du groupe Daesh qui a revendiqué les attaques du 13 novembre, tué en Syrie (RFI)
Terrorisme: "la France peut intervenir militairement" à la demande du Burkina Faso selon l'Ambassadeur français à Ouagadougou (AIB)
Burkina: le gouvernement burkinabè compte rouvrir les écoles fermées à cause du terrorisme en mettant en route une stratégie
Etats-Unis: Bernie Sanders annonce sa candidature à la présidentielle
Burkina: le Premier ministre Christophe Dabiré obtient la confiance de l'Assemblée nationale avec 84 voix sur 127
RDC: Médecins sans frontières suspend ses activités dans la région de Masisi
Tapoa (Est): un commissariat et une école incendiés à Namounou, pas de perte en vie humaine (AIB)
CAN U20: les Aiglons du Mali sacrés vainqueurs après avoir disposé du Sénégal aux tirs au but (3-2) après un score d'un but partout
Mozambique: le fils de l’ex-président arrêté pour corruption
Burkina: 4 douaniers en service de contrôle routier à Nouhao à environ 10 km de Bittou et un civil tués au cours d'une attaque terroriste

SOCIETE

Le cercle des multimillionnaires de la Loterie nationale burkinabè (Lonab) s’élargit à nouveau, avec l’entrée de deux nouveaux millionnaires habitant la province de la Gnagna. L’un a décroché la somme de plus de 40 millions de F CFA en jouant au Pari mutuel urbain burkinabè (PMU’B) et l’autre a remporté la somme de trois millions à la tombola minute plus. Ils ont reçu les spécimens de leurs chèques ce dimanche 9 avril 2017 à Bogandé (Province de la Gnagna) des mains des responsables de la Lonab et de la province.


Hamidou Mano, a remporté trois millions de F CFA en grattant un ticket de la Tombola minute plus à 200 francs tandis que qu’Ountarpo Namountougou, âgé de 76 ans et handicapé visuel, a décroché la somme de 40 millions 856 mille francs CFA en jouant au 4+1 du dimanche 26 mars dernier avec une mise de 900 francs.

L’histoire de ce septuagénaire est très touchante. M. Namountougou a commencé à jouer dans les années 1970 au moment où la Lonab s’appelait encore Loterie nationale voltaïque (Lonav). Pas de date précise de ses débuts de jeu, seul notion du temps : « C’est le président Sangoulé Lamizana qui était au pouvoir ». Parieur régulier, il décrochait aussi de petites sommes allant de 10 à 400 mille F CFA, mais jamais le million. Remporter donc la somme de plus de 40 millions est une première pour ce ressortissant de la Gnagna.

La preuve, pour le directeur régional de l’Est de la « Nationale des jeux du hasard », Yamba Jean Zida, représentant le directeur général de la Lonab, que la chance peut sourire à n’importe quelle personne qui fait confiance à la Lonab. « Par l’octroi de ces deux gains, vous voyez que la chance n’est pas l’apanage des populations des grands centres urbains. Aujourd’hui à Bogandé, nous avons la preuve que la Lonab fait des gagnants partout », a-t-il fait savoir.

Pour les désormais millionnaires, la joie était au rendez-vous et ils n’ont pas manqué de remercier la Lonab. Pour le septuagénaire qui réside à environ 25 kilomètres du chef-lieu de la province, c’est un sentiment de joie et de reconnaissance qui l’anime. « Je suis heureux et au-delà de ma personne c’est toute ma famille qui est heureuse du lot que je viens de recevoir. Je remercie le Tout-puissant sans qui je ne pouvais jamais devenir millionnaire. Une fois de retour en famille, nous allons nous réunir pour qu’ensemble nous puissions décider de l’utilisation efficiente de la somme », a laissé entendre le vieux  Namountougou.

Quant à M. Mano, ses 3 millions serviront à la construction de sa maison et de sa clôture. Et à l’en croire, « en cas de reste, j’achèterai une moto car je n’en ai pas ».
Yamba Jean Zida, a souhaité que ces gains remis ce jour soient utilisés de façon responsable et qu’au-delà de la personne des gagnants, que ces millions puissent profiter à toute la communauté. Pour le représentant du DG, cela va démentir les propos de ceux qui pensent que l’argent de la Lonab ne profite jamais.

La cérémonie de remise des gains a été agrémentée par la prestation des troupes traditionnelles de la localité. Saisissant l’occasion, le maire de la commune de Bogandé, Max Adolphe Lankouandé a demandé à  la Lonab d’augmenter sensiblement les kiosques de pari dans sa ville et, si possible, d’ériger une agence à Bogandé.
Souhait qui a été bien reçu par le responsable régional de la Lonab qui a promis d’étudier le cas d’ici les jours à venir.

Pour lui, la région de l’Est peut même détrôner les autres régions car selon ses dires de mars 2017 à nos jours, les parieurs de sa zone ont décroché une somme cumulée de plus de 100 millions de F CFA.

 

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé