Aujourd'hui,
URGENT
Comores: Azali Assoumani réélu président dès le 1er tour selon la Céni avec 77% des voix ; l'opposition conteste le résultat (RFI)
Burkina: une production record de 52, 662 tonnes d’or en 2018 (Officiel)
Algérie: le chef de l'armée demande à ce que le président Bouteflika soit déclaré inapte (RFI)
Burkina: le Syndicat de la santé humaine et animale en grève de 48 h à compter du 17 avril 2019 (préavis)
Brexit: Theresa May perd le contrôle de la Chambre des communes
Soum: un passager blessé dans un attentat à la mine (AIB)
Football: les 24 équipes qualifiées pour la CAN 2019 sont connues, le tirage prévu le 12 avril à Gizeh
Mali: une centaine de civils tués dans le centre du pays, le gouvernement annonce l'ouverture d'une enquête 
Côte d'Ivoire: Pascal Affi N'Guessan candidat à l'investiture FPI pour 2020
Gabon: Ali Bongo de retour au Gabon après plusieurs mois de convalescence au Maroc

SOCIETE

Le Ministère de la Sécurité n’est pas à l’origine du communiqué circulant sur les réseaux sociaux faisant cas de risque d’attaque terroriste imminente de lieux très fréquentés, selon ce communiqué.


«Le Ministère de la Sécurité a constaté qu'un message faisant état de risques d'attaques imminentes des lieux très fréquentés circule sur les réseaux sociaux depuis ce matin. Le ministère tient à interpeller les initiateurs de ce message tendancieux à arrêter leurs manœuvres dont le seul but est de semer la psychose.

Il rassure les populations des villes et des campagnes qu'il n'en est rien et les invite donc à vaquer tranquillement à leurs occupations. Par ailleurs, le ministère de la sécurité rappelle aux citoyens que ses messages sont toujours signés et diffusés par les voies officielles et sur sa page Facebook.

Enfin, il tient également à rappeler aux citoyens que la vigilance et la collaboration avec les forces de défense et de sécurité doivent être des comportements de tous les jours pour un Burkina Faso de paix et de sécurité. »

Ouagadougou, le 30 mars 2017
Pour le Ministre d’Etat, Ministre de la Sécurité et par ordre, le Directeur de Cabinet
Clément OUONGO
Chevalier de l'Ordre National

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé