Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le conseiller municipal de Gnatan (Yagha) assassiné par des hommes armés non identifiés le 19 novembre 2019 (Infowakat.net). 
Burkina: Le CSC suspend l'émission "Biibémooré" de Optima FM pour 3 mois pour manquements à la loi, à l'éthique et à la déontologie. 
Côte d'Ivoire: saisie record de 200 tonnes de faux médicaments à Abidjan
Football: le Burkina Faso bat le Soudan du Sud par 2 buts à 1 au titre de la 2e journée des éliminatoires de la CAN 2021
Burkina: 32 terroristes neutralisés dans les régions du Centre-nord et du Nord
Sécurité: le Nigeria, le Bénin et le Niger lancent des patrouilles communes aux frontières
Burkina: l'opposition politique demande la levée "pure et simple" de la suspension de trois mois du FPR
5e RGPH: 5 229 contrôleurs et 20 916 agents recenseurs prêts pour l’opération de dénombrement qui débute ce 16 novembre
Niger: après trois ans d'absence, l'opposant Hama Amadou est rentré dans son pays ce jeudi 14 novembre
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré relâché «sans aucune charge»

2- Le DG de la Lonab (en chemise kaki) sur le site du complexe. (Ph. SM)

SOCIETE

Le directeur général de la Loterie nationale du Burkina (Lonab), Lucien Carama, a séjourné à Bobo-Dioulasso le samedi 11 mars 2017. Il y est allé pour  une série de visites d’infrastructures que la Lonab est en train de réaliser au bénéfice de la population et dont un bâtiment R+2 d’une valeur de plus de 500 millions de FCFA au profit de l’université polytechnique de Bobo.


Fidèle à sa devise, « les lots aux heureux gagnants, les bénéfices à la nation entière », la Lonab a entrepris dans la ville de Sya une série de réalisations. Lesdits chantiers ont d’ailleurs reçu la visite du directeur général de la nationale des jeux, Lucien Carama, dans la matinée du samedi 11 mars 2017. Une sortie qui l’a conduit au centre de recherche de l’université polytechnique. Là-bas la Lonab offre un complexe R+2 d’une valeur de 500 millions de F CFA. Celui-ci comporte des bureaux, des salles de classe et des salles de réunion.

Le bâtiment, selon la requête exprimée par les responsables de l’université, a pour vocation de servir également à la formation continue des travailleurs, dans le cadre de leur perfectionnement.
Satisfait de l’Etat d’avancement des travaux, le directeur général de la Lonab s’est donc laissé dire: «nous pensons remettre les clés à l’université de Bobo très prochainement». « Plutôt nous recevrons cela, plutôt cela contribuera à la normalisation de nos années académiques. Nous attendons impatiemment cet ouvrage », a rétorqué Aboubacar Toguyeni, vice-président chargé de la recherche, de la prospective et de la coopération internationale de l’université polytechnique.

Selon celui-ci, le complexe offert par la Lonab est d’une grande importance. « Bobo-Dioulasso c’est la capitale économique ce qui veut dire qu’il y a beaucoup d’entreprises qui sont installées ici et qui ont besoin de formation continue. Ce bâtiment viendra donc combler ce besoin de formation », a-t-il confié.

Outre le bâtiment qui devrait comporter une salle de visioconférence, la Lonab offre également 150 ordinateurs à l’université.

Auparavant, toujours dans la même matinée, le directeur général a pu également visiter la nouvelle salle de jeu en construction au siège même de la direction régionale de la Lonab. D’un coût estimé à une vingtaine de millions, selon le directeur régional de la Lonab, Sanou Abdoulaye, ce bâtiment viendra compléter à six les espaces course en direct dans la ville de Bobo-Dioulasso. Histoire de, a-t-il confié, se rapprocher davantage des parieurs.

 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé