Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 
Burkina: l’opposition politique dénonce "l’activisme politique" du Médiateur du Faso et interpelle le chef de l'Etat. 
Burkina: les agents des péages annoncent une grève du 27 février au 1er mars 2020. 
Burkina: plus d’un milliard de dollars, c’est le montant que la Banque mondiale entend apporter pour soutenir les efforts de développement.
Burkina: la Banque mondiale accorde une enveloppe supplémentaire de 700 millions de dollars pour faire face au défi sécuritaire.   
Kourwéogo: la population en colère saccage le Centre de Laye pour mineurs en conflit avec la loi après le décès suspect d’une élève. 
Soum: des agents de l'Office national d'identification (ONI) blessés le 18 février  2020 dans une attaque à Kelbo (communiqué). 
Burkina: au moins 3 soldats ont perdu la vie dans une attaque terroriste mardi 18 février 2020 à Kelbo (Région du Sahel).   
Fasofoot:  l'Asfa-Y rompt son contrat avec son entraîneur, Boureima Kaboré, après le nul contre l'EFO. 
Burkina Faso : Morgan Henry, un sergent-chef de Barkhane retrouvé mort dans son campement le 16 février. Cause inconnue, enquête ouverte. 

SOCIETE

Les motos, tricycles, charrettes, véhicules ne doivent plus circuler de 17h à 6h du matin sur la bande de la frontière au Sahel, selon une décision du gouverneur de la région et relayée par la RTB-Radio.


La mesure a été annoncée en marge de la visite de ministres dans la région, pour «réconforter les populations plusieurs fois durement éprouvées par des attaques terroristes à répétition». Elle intervient après une série d’attaques de présumés djihadistes dont la dernière, survenue vendredi, a couté la vie à un enseignant et un habitant du village de Kourfayel.

Le nord du Burkina Faso, près de la frontière malienne, est confronté à une montée  du terrorisme. Des commissariats, des brigades de gendarmerie et des camps militaires sont attaqués. La psychose, déjà prégnante dans la région, s’est accentuée quand des individus armés ont sommé en janvier les enseignants de certaines écoles de la province du Soum d’enseigner l’arabe ou de quitter les lieux.

Après la mort du directeur de l’école de Kourfayel, la majeure partie des enseignants du Soum se sont mis à l’abri, selon des témoignages recueillis par l’AIB.

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé