Aujourd'hui,
URGENT
Egypte: l'Onu demande une enquête indépendante sur la mort de l'ancien président Mohamed Morsi
Gabon: colère des femmes gabonaises après la suppression du ministère dédié à l’Égalité
Burkina: le CICR renforce les capacités des journalistes sur la couverture «responsable» des conflits armés
Procès Putsch: le parquet militaire requiert la prison à vie pour les généraux Gilbert Diendéré et Djibril Bassolé. 
Procès Putsch: le parquet militaire demande la destitution des généraux Diendere et Bassole de leur grade. 
Burkina: l’ex parti au pouvoir, le CDP,  accuse certains de ses membres de vouloir sa liquidation (AIB)
Sondage: le président Roch Marc Christian Kaboré obtient la note de 4,72/10 pour sa gouvernance dans le 1er semestre de 2019
Football: les Étalons du Burkina classés 9e en Afrique et 59e au niveau mondial par la Fifa au mois de juin 2019
Gambie: le gouvernement saisit les biens et les avoirs de Yahya Jammeh
Burkina: 110 508 candidats inscrits à la session 2019 du baccalauréat

SOCIETE

Les motos, tricycles, charrettes, véhicules ne doivent plus circuler de 17h à 6h du matin sur la bande de la frontière au Sahel, selon une décision du gouverneur de la région et relayée par la RTB-Radio.


La mesure a été annoncée en marge de la visite de ministres dans la région, pour «réconforter les populations plusieurs fois durement éprouvées par des attaques terroristes à répétition». Elle intervient après une série d’attaques de présumés djihadistes dont la dernière, survenue vendredi, a couté la vie à un enseignant et un habitant du village de Kourfayel.

Le nord du Burkina Faso, près de la frontière malienne, est confronté à une montée  du terrorisme. Des commissariats, des brigades de gendarmerie et des camps militaires sont attaqués. La psychose, déjà prégnante dans la région, s’est accentuée quand des individus armés ont sommé en janvier les enseignants de certaines écoles de la province du Soum d’enseigner l’arabe ou de quitter les lieux.

Après la mort du directeur de l’école de Kourfayel, la majeure partie des enseignants du Soum se sont mis à l’abri, selon des témoignages recueillis par l’AIB.

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé