Aujourd'hui,
URGENT
RCA: 34 personnes tuées dans des attaques du groupe armé 3R
Education: les syndicats de l’éducation lèvent leur mot d’ordre de boycott 
Justice: les greffiers burkinabè suspendent leur «mouvement d’humeur» enclenché depuis près d'un mois
RDC: Sylvestre Ilunga Ilunkamba nommé nouveau Premier ministre
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Ouagadougou: un présumé pédophile entre les mains des gendarmes (Mairie arrondissement 3)
Mali: les enseignants reprennent le travail après cinq mois de grève
Burundi: au moins 9 morts dans l'effondrement d'une mine de coltan à Kabarore
Fasofoot: Rahimo FC sacré champion national 2018-2019, Usco et Ajeb relégués en D2 

SOCIETE

Du 8 au 12 mars 2017 se tient à Ouagadougou, la première édition des «Mys’tic blog awards». C’est un concours de blogging réservé à la gente féminine et essentiellement destiné à faire découvrir les bloggeuses du Burkina Faso, qui sont relativement dans l’ombre. Les candidates de ce concours ont été présentées à la presse le mercredi 2 mars 2017 à Ouagadougou.


L’association Mys’tic Burkina Faso, dans son ambition de vulgariser les techniques et technologies de l’information et de la communication auprès des jeunes filles et femmes du Burkina Faso, a lancé un concours «Mys’tic blog awards» en décembre 2016. Au total, ce sont 11 femmes bloggeuses qui vont rivaliser au soir du 8 mars lors d’une soirée dénommée «la nuit des bloggeuses».

Mais avant, les différentes candidates ont pu bénéficier de quelques séances de formation devant leur permettre d’avoir les rudiments nécessaires sur les blogs et leur utilisation. Elles ont à présent jusqu’au 6 mars pour argumenter leurs blogs d’au moins cinq articles avant la décision finale du jury.

La nuit des bloggeuses se veut donc «une fête de la femme où la gente féminine sera magnifiée dans une ambiance bon enfant», explique Noëlie Kouraogo, la présidente de l’association. Outre cela, il est annoncé un colloque qui réunira des bloggeuses de la Côte d’Ivoire, du Togo et du Burkina Faso en août prochain à Ouagadougou.
«Le traitement de l’information sur les réseaux sociaux étant délicat, Mys’tic entend bien outiller ses membres et les candidates. L’objet du concours étant de valoriser les bloggeuses du Burkina, nous avons pris le soins de bien encadrer d’abord les différentes candidates» a ajouté Evélia Gadegbekou, responsable projet de l’association.

Basé sur l’originalité, le talent et l’expertise, ce concours est le lieu pour Mys’tic Burkina non seulement d’offrir une formation de grande envergure sur l’utilisation des blogs mais aussi permettre aux jeunes, de démarrer une nouvelle activité professionnelle qui ne nécessite que l’utilisation d’outils de leur quotidien (ordinateur, téléphone portable, tablettes).

Abel Azonhandé

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé