Aujourd'hui,
URGENT
Zimbabwe: Emmerson Mnangagwa (vice-président) succède officiellement à Robert Mugabe
Classement Fifa: Les Étalons du Burkina 6e en Afrique et 44e dans le monde 
Burkina: la production céréalière prévisionnelle de la campagne agricole 2017-2018 estimée à 4 552 273 tonnes.
Burkina: la production céréalière en baisse de 0,32% par rapport à la campagne agricole précédente.
Burkina: la production céréalière en baisse de 1,01% par rapport à la moyenne des 5 dernières années. 
Burkina: les productions céréalières prévisionnelles rapportées aux besoins de consommation font ressortir un déficit brut de 72 677 tonnes
Campagne agricole: près de 3 millions de Burkinabè seront en situation d'urgence alimentaire
La Haye: Ratko Mladić condamné à la prison à perpétuité
Campagne agricole: 17 provinces déficitaires (Conseil des ministres)
Burkina: Les administrateurs civils observeront trois jours de grève ( 28 au 30 novembre 2017)

Après une dizaine de jours d’une opération dite spéciale coordonnée par la commune de Ouagadougou, dans le cadre de l’éradication de la divagation des animaux, 150 animaux étaient à la fourrière. Les différents propriétaires ont pu récupérer leurs bêtes après paiement de l’amende qui leur a été imposée. C’est ce qui nous a été donné de constater ce 09 septembre 2017 au sein de la fourrière communale.

Estimés à environ 7 000, les Béninois vivant au Burkina Faso évoluent dans plusieurs secteurs d’activités. La communauté compte notamment des cadres de classe exceptionnelle (fonctionnaires internationaux), des cadres (ingénieurs, chefs d’entreprises), des hommes d’affaires, des commerçants, des ouvriers qualifiés etc. Cette communauté entend désormais se mobiliser pour faire face aux défis qui l’attendent. Regroupée au sein d’une association, les Béninois du Burkina Faso ont élu le 24 juillet 2016,  Brice Judicaël Clovis Babadjihou, ingénieur des ponts et chaussés et chef d’entreprise a en 14 mois de mandature, redonné confiance à ses compatriotes. Il livre ici sa stratégie et ses ambitions.

La direction régionale des  douanes l’ouest a procédé mercredi à Bobo-Dioulasso, à l’incinération de 45 tonnes de produits périmés et prohibés, comprenant 30 tonnes de médicaments illicites et 15 tonnes de cannabis, d’une valeur marchande de plus de deux milliards FCFA, saisis lors de différentes opérations de contrôle effectuées depuis  mi-2015.

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet «Autonomisation des femmes et des filles et dividende démographique au sahel» (SWEDD en anglais), le ministère de la Santé organise du 6 au 8 septembre 2017 à Bobo-Dioulasso une formation sur la planification familiale, la scolarisation des filles, l’autonomisation économique des femmes et des filles et la lutte contre le mariage d’enfants, au profit des journalistes. La cérémonie d’ouverture a eu lieu mardi en présence du représentant de la directrice de la promotion de la santé, Eric Doyé.

Une dizaine d’hommes armés ont enlevé tôt lundi matin à Nassoumbou, deux frères pour exiger la libération de deux individus lourdement condamnés pour des faits répétés de braquages et de vols à main armée, a appris l’AIB auprès de sources sécuritaires.

Les musulmans du Burkina Faso ont célébré ce vendredi 1er septembre 2017, l'Aïd el-Kebir ou la Tabaski. A Ouagadougou, la grande prière a eu lieu à la place de la Nation à 9 heures suivi du sacrifice d’un bélier blanc, sous la direction de l’Imam Aboubacar Sana, Imam de la grande mosquée de la capitale. A l’occasion, les musulmans ont priés pour la paix au Burkina Faso et l’imam Sana dans son sermon, a demandé aux fidèles «d’accepter vivre avec les autres communautés».

Une attaque qui serait de nature terroriste a visé la gendarmerie de Djibasso Djibasso, une localité située à une quinzaine de Km de la frontière malienne et à 358 Km de Ouagadougou, dans la nuit du 31 août 2017.

Conformément aux articles 35, 36 et 37 du cahier des charges qui régit les institutions privées d’enseignement supérieur (IPES), celles-ci sont soumises au suivi-contrôle administratif et pédagogique du Ministère des Enseignements supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation (MERSI). L’objectif étant de s’assurer du respect des dispositions du cahier des charges, ledit ministère a effectué des sorties de suivi-contrôle entre février et avril 2017 sur toute l’étendue du territoire national. Le rapport de cette sortie a été rendu public ce jeudi 31 août 2017 à Ouagadougou.

L’association Wendkouni pour le développement de l’Afrique entend mettre son expertise au service de la jeunesse burkinabè en termes d’entrepreneuriat. Selon Herman Wendla-Rima Sawadogo, pasteur évangélique, formateur polyvalent et président de ladite association, «l’Afrique, et particulièrement le Burkina Faso, ne se développera que grâce à l’entrepreneuriat des jeunes». Pour ce faire, il offre à travers son association, une formation de 12 mois en français et en langue mooré dans son centre sise à Pabré, localité située à une vingtaine de kilomètres de Ouagadougou.

Le Burkina Faso passe bientôt à la Télévision numérique terrestre (TNT). Les avantages de cette nouvelle technologie de diffusion sont décryptés ici par la Société burkinabè de télédiffusion (SBT).

Le journalise Sakré Seydou Ouédraogo, connu pour ses faits divers et la manière dont il  les narre, n’est plus. Selon un communiqué de sa famille, il s’est éteint dans la nuit du 28 août 2017.

En vue de sensibiliser et d’outiller les jeunes défenseurs des droits humains d’Afrique de l’ouest à travers le renforcement de leurs capacités, le Centre d’information et de formation en matière de droits humains en Afrique (CIFDHA) co-organise, avec le Codap, les universités d’été des droits humains chaque année depuis 2010. Cette année, cette session de formation réunit à Ouagadougou du 28 août au 4 septembre prochain, une trentaine de jeunes défenseurs des droits humains pour une formation autour du thème : «Lutte contre la traite des personnes, les formes contemporaines d’esclavage et de servitude en Afrique». La cérémonie d’ouverture a eu lieu ce lundi 28 août en présence du ministre en charge des Droits humains, René Bagoro.