Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la CS-MEF reconduit son mot d’ordre de grève du 25 au 29 juin 2018
Indonésie: le prédicateur extrémiste Aman Abdurrahman condamné à mort (RFI)
RDC: les Etats-Unis annoncent des sanctions contre des officiels congolais
Ouagadougou: plus de 200 blogueurs et web-activistes venus d’une quarantaine de pays sont actuellement en sommet du 22 au 23 juin
Burkina: le président du Faso a décidé d'institutionnaliser le Forum national des personnes vivant avec un handicap
Cameroun: 81 policiers et militaires tués dans la crise anglophone (RFI)
Ouagadougou: une Conférence internationale se tiendra les 9 et 10 juillet 2018 sur la mise en œuvre du PNDES 
Niger: la Cour constitutionnelle a déchu l‘opposant Hama Amadou de sa qualité de député (RFI)
Terrorisme: 146 individus activement recherchés par les forces de sécurité et de défense (officiel)
Mali: le ministre de la Défense confirme l'existence de fosses communes dans la région de Nantaka et Kobaka près de Mopti

L'homme a reconnu des attouchements sexuels sur deux enfants, âgées de 3 et 5 ans à l'époque, alors qu'il était en mission au Burkina Faso en 2015.

Des éléments de la police nationale, plus spécifiquement ceux du Groupement des Compagnies républicaines de sécurité (GCRS), observent depuis ce mardi 18 avril 2017 un mouvement d’humeur illimité. Ils réclament la fin de « l’opacité » dans la gestion des services payés qu’ils exécutent pour des structures privées. Dans la foulée, ils réclament la démission de leur directeur général et du directeur des unités d’intervention.

Un soldat français des forces spéciales, soupçonné d'attouchements sexuels sur deux fillettes franco-burkinabè de trois et cinq ans en 2015 quand il était en mission au Burkina Faso, sera jugé mardi au tribunal correctionnel de Paris.

Les chrétiens du Burkina Faso, à l’instar de ceux du monde entier, célèbrent ce dimanche 16 avril 2017, la fête de pâques, solennité de la résurrection de Jésus christ.  A cet effet, Voici ci-dessous le message du Cardinal Philippe Ouédraogo, archevêque métropolitain de Ouagadougou.  

Créée en 2003, l’Association Somwaya contribue au développement de la coopération décentralisée entre le Congo et le Burkina Faso. Membre du réseau investir en Afrique, Somwaya soutient les projets de ses membres dans le cadre de l’élevage et l’agriculture. En prélude à la foire qu’elle organise les 15 et 16 avril prochain à Nemnin à quelques encablures de Ouagadougou, Charles Nzamba, président de ladite association, revient ici sur la vie de Somwaya et l’importance de cette foire.

Depuis le vendredi 7 avril dernier, la section locale du Syndicat autonome des agents du Trésor du Burkina (SAAT) a entamé un arrêt de travail illimité pour exprimer son ras-le-bol sur la non-satisfaction de ses préoccupations. Cette situation fait suite aux « conditions difficiles » que connaissent les travailleurs depuis leur déménagement en mai 2016 dans les locaux du Trésor sis à Ouaga 2000.

Le ministre de la Justice, des Droits humains et de la Promotion civique, Garde des sceaux, René Bagoro, a installé le nouveau Directeur général de la Garde de sécurité pénitentiaire (GSP) dans ses nouvelles fonctions le mardi 11 avril 2017 à Ouagadougou. Géoffroy Yogo remplace ainsi feu Adama Rouamba, décédé en 2015.

Le conseil constitutionnel doit dire si loi portant conditionnement et étiquetage des produits de tabac adopté en 2006  au Burkina Faso est conforme à la constitution. Ainsi en a décidé, le tribunal de grande instance de Bobo-Dioulasso, ce mardi  11 avril 2017  à l’ouverture du procès ministère de la Santé contre la Manufacture burkinabè de cigarettes (Mabucig) pour non-respect de la règlementation relative au conditionnement et à l’étiquetage des produits de tabac.

Les policiers radiés des rangs en 2011 ne sont pas contents des propos du ministre de la Sécurité, Simon Compaoré qui, lors d’une émission sur une chaine de télévision de la place, a traité ces derniers d’indisciplinés. C’est à travers une conférence de presse animé ce 11 avril à Ouagadougou que ces policiers ont exprimé leur colère.

Dans 100 jours exactement, près de 4000 jeunes artistes et sportifs venus des 84 États et gouvernements de la Francophonie se retrouveront à Abidjan pour prendre part aux VIIIe Jeux de la Francophonie qui auront lieu du 21 au 30 juillet 2017 en Côte d’Ivoire. Placée sous le signe de la solidarité, de la diversité et de l’excellence, cette 8eédition a pour ambition de s’inscrire dans un projet de développement et de renforcement de cohésion nationale pour la Côte d’Ivoire.

La loi portant adoption de la carte Cedeao (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) a été votée le lundi 10 Avril 2017 par les députés burkinabè lors d’une séance plénière. Il s’agit à travers cette adoption de se conformer à la décision des chefs d’Etat et de gouvernement de l’espace communautaire de disposer d’une seule et unique carte d’identité dans la zone Cedeao.

Une enquête diligentée par la gendarmerie nationale de Ouagadougou a permis de mettre la main sur un faussaire spécialisé dans la contrefaçon des documents administratives. Il possédait près de 130 cachets de toutes les administrations confondues, pour la confection des faux certificats de nationalité, les casiers judiciaires, les permis de conduire, les actes de naissances et de mariages... Le faussaire a été présenté à la presse ce lundi 10 avril 2017.