Aujourd'hui,
URGENT
Coopération: le 7ème Traité d’amitié et de coopération (TAC) Burkina Faso – Côte d’Ivoire se tiendra à Yamoussoukro du 23 au 27 juillet 2018
Android: l'Union européenne condamne Google à une amende record de 4,34 milliards d'euros (RFI)
Soum: le chef de Hocoulourou et un paysan tués par « des individus armés non identifiés» (ministère de la sécurité)
Burkina: l’armée démantèle plusieurs bases terroristes sur la bande transfrontalière nord et interpelle 60 suspects
Burkina: la douane et la DGTTM, sont respectivement 2e et 3e parmi les services les plus corrompus (Ren-Lac)
Burkina: la police municipale, service public le  plus corrompu en 2017 (Rapport Ren-lac)
Mali: 1 mort et 6 blessés dans l'accident d'un véhicule du Bataillon Gondaal 3 
Afrique: l'Erythrée rouvre son ambassade à Addis-Abeba après 20 ans de conflit (RFI)
Burkina: l’Union européenne offre plus de 4 milliards de FCFA pour la modernisation de l’enseignement franco-arabe (AIB)
Haïti: le Premier ministre Jack Guy Lafontant démissionne à la suite des violences urbaines

L’Observatoire de la démocratie et des Droits de l’homme au Burkina Faso (ODDH) a rendu public ce jeudi 25 mai 2017 à Ouagadougou son rapport semestriel périodique sur la situation des droits humains au Burkina Faso. Le rapport de 19 pages couvre la période allant de novembre 2016 à avril 2017. Dans ledit document, premier du genre, l’ODDH tire la sonnette d’alarme car il a constaté au cours de ladite période « une régression en matière de respect et de protection des droits de l’homme ».

L’entrée du CHU Souro Sanou (Ph.SM)

Fin du mouvement d’humeur à l'hôpital universitaire Souro Sanou de Bobo Dioulasso. Après un jour de grève spontané et sans service minimum, l'activité a repris ce mercredi 24 mai 2017 dans le plus gros établissement sanitaire de l’ouest du Burkina Faso. Le personnel soignant  après concertation avec les autorités administratives en ont décidé ainsi.

Voici la version de la police nationale dans ce qu’on peut appeler affaire Adja Divine, du nom de cette artiste-musicienne battue et dénudée mardi 24 mai 2017 par une foule l’accusant d’avoir volé des enfants.

Une marche sera organisée samedi 27 mai (au lieu de jeudi 25 mai comme initialement prévu)  en signe de protestation contre l’agression dont a été victime l’artiste musicienne Adja Divine. C’est ce qui ressort de la rencontre organisée ce mercredi par l'Association burkinabè des femmes artistes et musiciennes (ABFAM).

Le maire de la commune de Ouagadougou, Armand Pierre Béouindé a procédé, ce mercredi 24 mai 2017 à l’arrondissement 4 de la ville de Ouagadougou, au lancement des travaux d’urgence d’assainissement pluvial à Tanghin (arrondissement 4) et à Kilwin (arrondissement 3). La construction de ces ouvrages de drainage des eaux de pluie, d’un coût de plus 434 millions de francs CFA, permettra de réduire considérablement les risques d’inondation dans les dites localités. Les travaux lancés ce jour par le maire de la commune et le représentant de l’Agence française de développement (AFD), bailleur de fonds du projet, sont composés de trois réalisations.

Alassane Tapsoba est l’ex président de l’association samedi matin «Asma», une association constituée  d’anciens joueurs de l’Union sportive des forces armées du Burkina (Asfa). Installé au Bénin depuis deux ans pour représenter la Société nationale burkinabè des hydrocarbures (Sonabhy), l’homme trouve toujours un bout de son temps pour être aux côtés de ses compatriotes sportifs lorsqu’ils sont de passage au pays de Patrice Talon. Dans cet entretien qu’il a accordé à Fasozine en marge du match Etalon/Ecureuils locaux le 21 mai 2017, il parle des conditions de vie des Burkinabè vivants à Cotonou.

Adjaratou Diessongo, artiste musicienne connue sous le pseudonyme Adja Divine, à l’état civil, accusée d’avoir volé un enfant dans un quartier périphérique de Ouagadougou a été battue et déshabillée par une foule en furie, avant d’être sauvée in extremis par un la police. Voici la version que donne l’artiste à radio Oméga.

L’entrée du bloc opératoire de centre hospitalier universitaire Souro Sanou désespérément vide. (Ph. SM)

Dans la soirée de lundi 22 mai dernier, un accompagnant de malade au service chirurgie du centre hospitalier Souro Sanou de Bobo Dioulasso s’est infiltré dans le box de consultation. Il a agressé l’interne de service avant de prendre la fuite. Choqué, le personnel observe un arrêt de travail. 

Dans le cadre des activités de la Semaine mondiale d’action pour l’éducation (SMAE) 2017, la Coalition nationale pour l’éducation pour tous au Burkina Faso organise un ensemble d’activités du 22 au 28 mai sur toute l’étendue du territoire national. L’objectif est de contribuer à promouvoir la responsabilisation de la participation active des citoyens. Les organisateurs ont annoncé les grandes lignes de cette Semaine au cours d’une conférence de presse le lundi 22 mai 2017 à Ouagadougou.

Suites aux affrontements meurtriers entre populations et Koglweogo le jeudi 18 et vendredi 19 mai 2017 dans le village de Tialgo, commune rurale de Ténado, quelques ressortissants de ladite commune ont initié une médiation entre les deux parties afin d’apaiser la situation. Son porte parole, Bassolma Bazié et deux membres de la délégation dite de Koukouldi étaient face à la presse ce lundi 22 mai 2017 dans la soirée à Ouagadougou. 

Au milieu Daouda Ouattara, président de la coordination des OSC spécifiques de Bobo (Ph. SM)

Pour le Mouvement en rouge, le Mouvement Y’en a marre ainsi que le Mouvement des jeunes en vert, trois organisations de la société civile dites spécifiques, le site du futur centre hospitalier universitaire (CHU) de la ville de Bobo- Dioulasso devrait être au secteur 29, quartier Belle ville. Ils l’ont dit au cours d’une conférence de presse tenue dans l’après-midi du lundi 22 mai 2017 à Bobo. De son côté le maire de la commune dit ne rien comprendre finalement de l’attitude du ministère de la Santé qui semble être à l’origine de la polémique.

L’ONG internationale Internews  dans le cadre du projet « programme Braced/Zaman Lebidi au Burkina Faso » a tenu ce lundi 22 mai 2017 à Ouagadougou un workshop de formation des intermédiaires pilotes sur la transformation et la diffusion des contenus  de l’information météorologique. Il s’agira pour les participants  de s’approprier le lexique des mots et termes météo pour une meilleure production radiophonique des bulletins ainsi que l’encodage et le décodage des messages à diffuser via la plateforme SMS.

Des mots pour le dire...

Sondage

Dans une interview accordée à des chaines de télévision le 24 juin 2018, le président Roch Marc Christian Kaboré promet de mettre fin à l’incivisme et à la défiance de l’Etat, en appliquant la loi dans toute sa fermeté. En a-t-il les moyens?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé