Aujourd'hui,
URGENT
Cinéma: l’acteur ivoirien Ahmed Souané (Docteur Boris) est décédé ce jeudi 20 septembre
RDC: L’Onu inquiète face à l’augmentation des violations des droits de l’homme
Burkina: le gouvernement crée une Brigade spéciale des investigations anti terroristes et de lutte contre la criminalité organisée (BSLAT)
Pakistan: l'ancien Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif remis en liberté (RFI)
Burkina: le CDP dément toute implication dans les différentes attaques terroristes perpétrées sur le territoire national(parti)
Ouagadougou: la 12e  édition du Forum national de la recherche scientifique et des Innovations technologique se tiendra  du 20 au 25 octobre
Loroum: des individus non identifiés ont abattu dans la nuit de mardi à mercredi, un homme dans le village de Lossa, commune de Banh
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana

La police nationale dans ce communiqué s'explique sur l'incident survenu dans la soirée du 15 août 2018 à Bobo-Dioulasso et qui a fait un blessé par balles. 

Photo: Haut-Commissariat Fada N'Gourma

Les cinq gendarmes en service à la brigade mobile de gendarmerie de Fada N’Gourma, tués le samedi 11 août dernier, après l’explosion de leur véhicule, ont été inhumés ce mardi 14 août 2018 à Ouagadougou. La mise en terre est intervenue peu de temps après la levée des corps en début d’après-midi au Camp militaire Aboubacar Sangoulé Lamizana où ils ont été décorés à titre posthume de la médaille militaire.

Selon ce  communiqué de la Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB), la la fête du Sacrifice, communément appelée Aïd El Kébir ou Tabaski sera célébrée le mardi 21 août 2018 sur toute l’étendue du territoire national.

Ceci est un communiqué de presse sur la 8e session des universités d’été des droits humains qui se tient du 13 au 20 aout 2018 à Ouagadougou sous le thème : « L’engagement des jeunes dans la lutte contre les pratiques traditionnelles néfastes et préjudiciables aux femmes en Afrique de l’Ouest ».

A l’occasion de la célébration de la journée internationale de la jeunesse, le Conseil national des jeunes du Burkina Faso (CNJ-BF) a honoré l’empereur des mossis, le Mogho Naaba Baongo pour les multiples actions qu’il mène pour la stabilité du pays et surtout pour sa contribution dans l’épanouissement et l’émergence de la jeunesse. Le samedi 11 août 2018, une délégation de jeunes venues des 13 régions du Burkina était au palais royal pour lui apporter une distinction.

Trois structures syndicales du domaine de la santé (Syndicat des médecins du Burkina (Symeb)/Syndicat autonome des infirmiers et infirmières du Burkina (SAIB)/Syndicat des sages-femmes, maïeuticiens et accoucheuses du Burkina (SYSFMAB), ont décidé d’unir leur force dans la défense des intérêts des travailleurs dudit secteur. Ce samedi 11 août 2018, la Fédération des syndicats du secteur de la santé humaine du Burkina (F-SANTE-BF), a été officiellement présentée, à l’occasion d’un rendez-vous entre ses membres et les médias. Cette nouvelle structure, aux dires de son porte-parole, Dr Alfred Ouédraogo, vient renforcer les liens entre les organisations du secteur de la santé.

Image d'illustration

Le samedi 11 août 2018, aux environs de 13 heures, une équipe de la Gendarmerie nationale, chargée d’assurer la sécurité du site minier de Boungou dans la région de l’Est, de retour d’une mission d’escorte a été victime d’une attaque terroriste. 

Quatre gendarmes et un civil ont été tués ce samedi 11 août 2018 après-midi, au passage de leur pick-up sur une mine artisanale, à une centaine de kilomètres de Fada N'Gourma selon une information de l’Agence d’information du Burkina. Selon un communiqué du ministère de la Défense nationale, un cinquième gendarme a été tué suites à des "tirs d'armes automatiques" qu'a essuyé l'escorte après l'explosion de la mine. Ce qui porte à 6 (5 gendarmes et 1 civil) victimes, le bilan de cette attaque.

Le Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience ce vendredi en milieu de matinée, l’Association des maitres coraniques du Burkina Faso. Accompagnés de la ministre en charge de la Famille, ils ont échangé sur la stratégie nationale de retrait des enfants et des femmes en situation de rue. 

En prélude à la mise en œuvre du projet de  retrait des enfants et des femmes en situation  rue, la ministre  de la Femme, de la Solidarité sociale nationale et de la famille, Laurence Ilboudo/Marchal  a tenu le jeudi 9 aout 2018 à Ouagadougou, une réunion  de concertation avec les différentes équipes de l’opération. A cet effet la ministre  a remis le  matériel qui servira aux équipes lors de phase opérationnelle.

Durant la période du 1er mai au 7 aout 2018, les inondations et les vents violents qu’a connus le Burkina a fait officiellement 4922 sinistrés répartis dans 7 régions (Boucle du Mouhoun, Centre, Centre-Nord, Centre-Ouest, Hauts-Bassins, Nord et Sahel). C’est ce qu’a annoncé le ministère en charge de la Solidarité nationale dans un communiqué rendu public ce mercredi 8 aout.

Mathias Tankoano a été officiellement installé ce jeudi 9 août 2018 comme le nouveau président du Conseil supérieur de la Communication (CSC). Il a désormais la lourde tâche avec le concours des 8 autres conseillers de réguler les médias burkinabè et le secteur de la publicité. La cérémonie de passation des charges avec le président sortant, Désiré Comboïgo a été présidée par le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba.  

Des mots pour le dire...

Sondage

Depuis quelques jours, le gouvernement a entamé une opération de retrait des enfants vivant dans la rue. Cette opération a-t-elle des chances de succès?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé