Aujourd'hui,
URGENT
Burkina : 1 034 609 personnes déplacées internes accueillies dans 257 communes (gouvernement). 
Burkina: au moins 25 terroristes neutralisés les 11 et 13 septembre 2020 dans le Soum et le Loroum (Etat-major des armées).
Burkina: 65 partis politiques soutiennent la candidature du président Roch Kaboré, selon le MPP, parti au pouvoir. 
Elections 2020: la date limite de dépôt le 22 septembre pour les législatives et le 2 octobre pour la présidentielle au Burkina.
Burkina: Ouaga enregistre 541 266 candidatures, soit 41,95% du nombre total pour les concours directs de la Fonction publique/2020.
Burkina: 1 290 142 candidatures enregistrées pour 4 721 postes à pourvoir pour les concours directs de la Fonction publique /2020.
Présidentielle/2020: des jeunes collectent 8 millions de Fcfa pour payer la caution du candidat Roch Marc Christian Kaboré.  
Burkina: l’ancien premier ministre Yacouba Isaac Zida sera investi comme candidat à la présidentielle le 25 septembre.
Burkina: le dialogue avec les groupes armés, une «nécessité humanitaire», selon le CICR.
Justice: le juge des référés ordonne l’interdiction immédiate de l’utilisation de l’identité et du logo du CDP par Mahamadi Kouanda. 

Des éléments des forces de défense et de sécurité burkinabè sont tombés en embuscade hier mardi 24 décembre 2019 dans la province du Soum, rapporte le site infowakat.net citant des sources sécuritaires.

L’armée burkinabè a affirmé avoir neutralisé mardi, 80 terroristes, récupérer une centaine de motos, de l’armement et des munitions «en grande quantité», durant sa riposte contre une attaque terroriste qui a ôté la vie 42 personnes dont 7 soldats à Arbinda (Nord). Une dépêche de l'Agence d'information du Burkina (AIB).

Trente-cinq civils, dont 31 femmes, ont été tués mardi 24 décembre dans une attaque attribuée à Arbinda, dans la province du Soum, au nord du Burkina Faso. 

Le Cardinal Philippe Ouédraogo, archevêque métropolitain de Ouagadougou, a livré ce lundi 23 décembre 2019 à la presse nationale ses vœux de Noel 2019 et du Nouvel an 2020. Dans son message qu’il a lui-même lu en intégralité en français et en langue nationale Mooré, il a indiqué que « que la paix constitue le vœu le plus cher et le plus essentiel qu’il formule à tous ».

©Ambassade de Chine au Burkina

Ce samedi 21 décembre 2019 s’est tenu au CHU de Tengandogo, la cérémonie de clôture de « l’action de la Lumière » et de remise de don d’équipement et consommables médicaux au Burkina Faso sous la présence de S.E.M. LI Jian, Ambassadeur de la République populaire de Chine, Mme Tamboura Conseillère Technique, représentant Madame la ministre de la santé, Dr.Sankara le SG par intérim du Ministère et M. Alexandre Sanfo, Directeur Général du CHU de Tengandogo.

Dans la nuit du 20 au 21 décembre, l’opération Barkhane a mené une action d’opportunité contre un important groupe armé terroriste. Cette action a été conduite dans la région de Mopti au Mali.

Le  journaliste  Koffi Amétépé est décédé ce samedi 21 décembre à Ouagadougou, selon une annonce faite par le ministre de la Communication sur son compte Facebook. Titulaire d’un doctorat en philosophie politique et enseignant à l’université Joseph Ki-Zerbo de Ouagadougou, Koffi Amétépé a collaboré pendant une dizaine d’années avec Fasozine.  

Il se faisait appeler «Poulo le Lion». A la tête d’un gang composé de huit individus spécialisés dans les vols et recels d’engins à deux roues et divers autres objets, il écumait les quartiers Tanghin, Bendogo, Patte d’oie, Toeyibin, cité Asecna et autres lieux de la ville de Ouagadougou.

Photo DR

Le 9 décembre, la force Barkhane a conduit avec succès une opération d’opportunité au nord du Burkina Faso, dans une région où sévit plus particulièrement le groupe terroriste Ansarul Islam.

La société de téléphonie mobile Orange Burkina et le ministère en charge du Commerce se sont engagés dans un partenariat de digitalisation de certains actes administratifs. La cérémonie de signature de la convention a eu lieu le mardi 17 décembre dernier à Ouagadougou entre les premiers responsables des deux structures. 

 Dans son bilan de l’année 2019, l’ONG Reporters dans frontières a annoncé une baisse conséquente du nombre de journalistes tués dans le monde. Selon l’organisation, jamais le nombre de journalistes tués n’avait été aussi peu élevé depuis 2003. Le bilan fait donc état de 49 journalistes tués, soit « une baisse spectaculaire de 44 % » par rapport à l’année précédente. 

©CICR

Ceci est un communiqué de presse du Comité international de la Croix rouge (CICR) sur la campagne de vaccination gratuite de plus de 400 000 têtes de bétail dans les provinces de l’Oudalan et du Soum (Région du Sahel).