Aujourd'hui,
URGENT
Turquie: plusieurs maires pro-kurdes arrêtés pour «terrorisme»
Kongoussi: neuf civils tués à Zoura (AIB)
France: les juges antiterroristes ont terminé leur enquête sur le 13-novembre
Football: les Étalons locaux sont qualifiés pour le CHAN 2020 après leur match nul (0-0) contre le Ghana
Burkina: plus de 800 mille personnes affectées par l'insécurité (gouvernement)
Bobo Dioulasso: 2 morts et 6 blessés dans l’effondrement d’une structure dans une usine
Togo: Jean-Pierre Fabre désigné candidat de l'ANC à la présidentielle 2020
Burkina: quatre militaires et un policer tués dans deux attaques terroristes dans la région du Nord
Burkina: l'UNFPA commémore ses 50 ans sous le signe de l'élimination des mutilations génitales féminines 
Terrorisme: "importante saisie d’armes" par la Force conjointe du G5 Sahel à la frontière entre le Niger et le Tchad

Image d'illustration

Selon  un communiqué du ministère burkinabè en charge de la Défense nationale, l’opération militaire qui a permis la libération des quatre otages (Deux français, une Sud-coréenne et une Américaine) a été menée conjointement dans la nuit du 9 au 10 mai par « les forces spéciales françaises en collaboration avec les services américains et les forces de défense du Burkina Faso ».

La France annonce la libération de quatre otages dont les deux Français enlevés au Bénin, une citoyenne nord-américaine et une Sud-Coréenne. Deux militaires français auraient été tués lors de l’opération qui a eu lieu au Burkina Faso.

A l’instar de nombreux pays, le Burkina Faso organise chaque année la Semaine mondiale d’action pour l’éducation pour tous (SMAE). C’est ainsi que la Coalition nationale pour l’éducation pour tous (CN-EPT/BF) avec l’appui de ses partenaires techniques et financiers mène une série d’actions de plaidoyer afin d’interpeller les décideurs sur la réalisation du droit à une éducation inclusive de qualité pour tous. Le lancement des activités a eu lieu le lundi 6 mai à Ouagadougou au cours d’une conférence de presse.

Image d'illustration

Selon des sources sécuritaires citées par la Radiodiffusion télévision du Burkina (RTB), cinq individus armés , aux environs de 3 heures du matin, ont attaqué le poste de péage à la sortie de la ville de Ouahigouya (région du Nord) en partance pour Ouagadougou.

Au cours d’un déjeuner de presse tenu à Ouagadougou, les responsables de l’Institut supérieur privé polytechnique (ISPP) ont présenté à la presse le concept universitaire «ISPP Elite class» qui se veut innovant. C’est une initiative externalisée de l’Institut avec un objectif stratégique visant à spécialiser les compétences et densifier leurs performances. 

Image d'illustration

Réunis en Assemblée générale le samedi 4 mai dernier à Ouagadougou, les gestionnaires des ressources humaines de l’administration publique ont décidé d’engager à compter de ce lundi 6 mai 2019 un mouvement d’humeur jusqu’à la satisfaction totale de leur protocole d’accord du 4 août 2017. 

Le 1er janvier 2019, le chef du village de Yirgou, son frère cadet, deux de ses fils ainsi que deux autres habitants ont été «abattus» et, s’en sont suivis des affrontements intercommunautaires qui ont endeuillés des familles. Plus d’un mois après ces évènements tragiques, la Commission nationale des droits humains (CNDH) et le Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale (HCRUN) ont menés conjointement une immersion au sein des populations affectées. Le rapport de leur enquête a été livré ce lundi 6 mai 2019 à Ouagadougou.

Le Syndicat autonome des Travailleurs de l’information et de la culture (Synatic) a animé une conférence de presse ce lundi 6 mai 2019 à la Bourse du travail de Ouagadougou. Elle a porté sur l'étape actuelle de la mise en œuvre du protocole d'accord signé le 29 décembre 2016 avec le gouvernement.

En visite officielle de 48 h au Burkina, Emanuela Del Re, vice-ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale de l’Italie a visité l’Hôpital Saint Camille de Ouagadougou, le Centre d’accueil Notre Dame de Fatima et l’Institut polytechnique Shalom dans la journée du 5 mai 2019. A l’occasion, le gouvernement italien via Emanuela Del Re, a fait un don de 300.000 euros soit 196.787.100 FCFA au gouvernement burkinabè pour la reconstitution du stock de vaccins contre la méningite et la rougeole.

Le jeune du Ramadan débutera ce lundi 6 mai 2019 au Burkina Faso, selon un communiqué de la Fédération des Associations islamiques du Burkina (FAIB). 

Image d'illustration

Après avoir trouvé un accord avec le gouvernement sur la rédaction du statut valorisant du personnel d’éducation et de recherche le vendredi 3 mai dernier, la Coordination nationale des syndicats de l’éducation a réadapté leur mot d’ordre de boycott portant sur la finalisation de l’année scolaire en cours.

A l'instar des pays du monde, le Burkina Faso a commémoré la 26e journée mondiale de la liberté de la presse sous le thème « médias et élections dans un contexte de crise sécuritaire et communautaire au Burkina Faso ». Un thème, selon le panéliste Abdoul Karim Saidou, qui soulève des préoccupations majeures à savoir comment encadrer la couverture médiatique des élections de 2020 dans un contexte d'insécurité et de terrorisme? Et quelles mesures adoptées pour que les conflits communautaires ne remettent pas en cause la cohésion nationale?

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé