Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: les avocats en arrêt de travail de 96 heures pour dénoncer le dysfonctionnement de l'appareil judiciaire
Coopération: la Chancelière allemande Angela Merkel, effectue les 1er et 2 mai 2019 une visite d’amitié et de travail à Ouagadougou
Sri Lanka: l'État islamique (EI) a revendiqué, les attentats qui ont fait plus de 320 victimes le dimanche de Pâques
Soudan: le président égyptien, al-Sissi plaide pour un nouveau délai accordé aux militaires
Algérie: Issad Rebrab, l’homme le plus riche d'Algérie, derrière les barreaux (RFI)
Mali: Boubou Cissé nommé Premier ministre
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 

La directrice régionale pour l’Afrique de l’ouest et du  centre,  d’Amnesty international, Evelyne Petrus/Barry, a effectué pour la première fois une visite au Burkina Faso. A cet effet, elle a animé une conférence de presse le lundi 10 décembre 2018 à Ouagadougou. L’objectif était de faire le point sur sa visite et présenter le  bilan sur la situation des droits humains en 2018.

Selon un rapport rendu public ce vendredi 7 décembre 2018 par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), près de 1,35 million de personnes dans le monde sont tuées chaque année par les accidents de la route. Les jeunes payent le lourd tribut car lesdits accidents constituent la première cause de mortalité chez la tranche juvénile de 15 à 29 ans.

Le pape François a nommé ce vendredi 7 décembre 2018, l’abbé Théophile Naré, 52 ans, évêque du diocèse de Kaya, au Burkina Faso, selon un communiqué rendu public par le Saint-Siège.

Le réseau, Initiatives des journalistes africains pour la coopération et le développement (IJACOD) a entamé, jeudi ce jeudi 6 décembre à Ouagadougou, la 1re  édition du Salon international de la coopération pour le développement (SICOD). Selon cette dépêche de l’AIB, ce salon a pour but de rendre plus visibles les actions de coopération entre  le gouvernement et ses partenaires.

Le Collectif des Organisations démocratiques de masses et de Partis politiques (CODMPP) et la Coalition nationale de lutte Contre la Vie chère (CCVC) ont animé une conférence de presse ce jeudi 6 décembre 2018 au Centre National de Presse /Norbert Zongo. Le lancement des activités commémoratives du 20e  anniversaire de l’assassinat de Norbert Zongo et de ses trois compagnons était à l’ordre du jour. 

Le bureau régional de l’Unesco pour l’Afrique de l’Ouest, en partenariat avec le ministère de la Communication et des relations avec le parlement du Burkina, organise un atelier de renforcement de capacités des médias pour la lutte contre l’extrémisme violent dans la région du Sahel. Cet atelier qui s’étendra sur 72heures s’est ouvert ce mardi 4 décembre 2018 à Ouagadougou.

La section communale du Syndicat national des travailleurs des collectivités territoriales du Burkina Faso (Syantra-CBT) a organisé sa première journée syndicale le samedi 1er décembre 2018 à Bobo-Dioulasso. Cette rencontre visait à faire bilan des activités de la structure, après trois années d’existence.

Photo: afrikibaria.com

Une véhicule de patrouille de la gendarmerie de Fada N'Gourma est tombé dans une embuscade dans le village de Bougui - à environ dix kilomètres de Fada N’Gourma- au petit matin de ce lundi 3 décembre 2018, selon le quotidien Sidwaya. Six assaillants ont été abattus par les Forces de défense et de sécurité. De leur côté, les gendarmes enregistrent un blessé léger.

Les Journées d’amitié ivoiro-burkinabè ont pour objectif de contribuer au renforcement des liens d’amitié et de fraternité entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso. Troisième du genre, l’édition 2019 est placée sous le thème : «Burkina Faso- Côte d’Ivoire, un axe socio-économique à préserver.» Les grands axes de l’évènement ont été présentés aux hommes et femmes des médias le 1er décembre à Ouagadougou.

Le mouvement citoyen pour l’émergence du Burkina Faso se veut une organisation de la société civile à vocation de travailler pour le développement durable, le changement de mentalités et de comportements, le renforcement de la cohésion sociale, la démocratie et de la bonne gouvernance au Burkina. La nouvelle association a été présentée aux hommes des médias le 1er décembre 2018 à la bourse du travail de Ouagadougou.

Le Burkina Faso a célébré le samedi 1er décembre 2018 à Ouagadougou, la journée mondiale de lutte contre le Sida à travers le thème : «Connais ton statut sérologique». Il ressort qu’au Burkina, le taux de prévalence du Sida a baissé. Soit 0,8% mais, le pays n’entend pas baisser la garde : le travail de  prévention se poursuit selon les autorités politico administratives. 

Ceci est le message que Michel Sidibé, Directeur exécutif de l'Onusida, Secrétaire général adjoint des Nations Unies, adresse à la communauté internationale à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida, célébré ce 1er décembre 2018. 

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé