Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le gouvernement crée une Brigade spéciale des investigations anti terroristes et de lutte contre la criminalité organisée (BSLAT)
Pakistan: l'ancien Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif remis en liberté (RFI)
Burkina: le CDP dément toute implication dans les différentes attaques terroristes perpétrées sur le territoire national(parti)
Ouagadougou: la 12e  édition du Forum national de la recherche scientifique et des Innovations technologique se tiendra  du 20 au 25 octobre
Loroum: des individus non identifiés ont abattu dans la nuit de mardi à mercredi, un homme dans le village de Lossa, commune de Banh
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana
Burkina: 118 personnes tuées (de 2015 au 15 septembre 2018) au cours des attaques terroristes perpétrées sur le territoire
Burkina: l'armée pilonne des bases terroristes à Pama et à Gayeri (Etat-major)

Le Syndicat autonome des magistrats du Burkina (Samab) a tenu son 12ème congrès ordinaire le vendredi 1er juin 2018 à Ouagadougou. A l’issue des échanges qui ont porté sur le thème : « la réforme du Conseil supérieur de la magistrature: bilan et perspectives», les participants ont renouvelé le bureau.  Emmanuel Ouédraogo a été élu secrétaire général. Il succède ainsi à Antoine Kaboré qui a passé 4 ans à la tête du syndicat.

Pierre Boena, pasteur de l’église des Assemblées de Dieu à Bilhore, commune d’Arbinda, province du Soum, a été enlevé hier 3 Juin 2018 dans la soirée dans son village par des inconnus armés qui ont aussi kidnappé son fils, sa petite fille, sa belle-fille.

Bintou Lamizana, l'épouse de l'ancien président Sangoulé Lamizana, qui a dirigé le Burkina Faso (Haute-Volta) du 3 janvier 1966 au 25 novembre 1980, est décédé ce samedi 2 juin 2018 selon un  tweet du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

Le Syndicat autonome des magistrats du Burkina (Samab) tient son 12ème congrès ordinaire ce vendredi 1er juin 2018 à Ouagadougou. Les participants devront passer en revue les règles relatives au fonctionnement du Conseil supérieur de la magistrature, les confronter à la réalité de la justice en général et de la magistrature en particulier. Ils devront aussi renouveler le bureau exécutif à la fin des travaux.

Un décor des plus pitoyables accueille les visiteurs qui se rendent à la base aérienne de Ouagadougou face à l’entrée principale du camp. En effet, un répugnant amoncèlement d’ordures ménagères, long de quelques 100m sur à peu près une dizaine de mètres de large, est déversé juste devant l’entrée principale du camp, non loin de l’aéroport international de la capitale burkinabè.

L’ONG Afrique contre le tabac «Aconta» a organisé une conférence de presse sur le tabagisme ce mercredi 30 mai 2018 à Ouagadougou en prélude à la célébration de la journée mondiale sans tabac qui est commémorée tous les 31 mai.

Dans ce communiqué, la Commission de l'informatique et des libertés (Cil) informe les populations que l'installation des vidéosurveillances obéit à des lois et que toute personne avant de l'installer doit impérativement saisir ses services techniques. Pour vérifier la conformité de ces installations, la Cil a annoncé que des contrôles inopinés sont en cours et s'étendront sur toute l'étendue du territoire national. 

Photo: Infowakat

Raphaël Kouama, député de la province du Kourwéogo (région du plateau-central), a été désigné « Homme de l’année 2017 », par la radio Salankoloto. La cérémonie de distinction s’est déroulée ce dimanche 27 mai 2018 à Ouagadougou. Il s’agit là d’une initiative qui vise à honorer une personnalité, en référence aux actions de développement menées par celle-ci, au cours de l’année.

Photo: Oméga Fm

Décédé dans la nuit du 21 au 22 mai dernier suite à l’opération de Ragnongo, le Maréchal des logis chef (MDL Chef) François De Salles Ouédraogo de l’Unité spéciale d’intervention de la gendarmerie nationale (USIGN), repose désormais au cimetière de Gounghin. C’est dans l’après-midi de ce jeudi 24 mai 2018, qu’il a été conduit à sa dernière demeure en présence de ses frères d’armes, des membres de sa famille, de ses connaissances, de la hiérarchie militaire et des membres du gouvernement.  Honneurs militaires et hommages de la Nation ont été rendus à ce « vaillant soldat » tombé les armes à la main.

Dans la nuit du 23 au 24 mai 2018, des individus armés non identifiés ont ouvert le feu sur un élément de l’Unité d’intervention polyvalente  de la police nationale (UIP-PN). Au cours des échanges de tirs, l’assistant de police, Stéphane Tiémtoré a été grièvement atteint. Évacue dans un centre médical, il succombera à ses blessures.  

Ceci est une déclaration commune de 18 organisations syndicales dénonçant « une volonté manifeste du gouvernement burkinabè » de restreindre les libertés syndicales. Elles avancent comme preuve le récent avis du Conseil d’Etat  annonçant l’illégalité du sit-in au Burkina Faso. 

Dans ce communiqué, le ministère en charge de la Solidarité nationale et de la Famille indique que des opérations seront bientôt menées pour mettre fin à l’utilisation des enfants comme mendiant. La ministre, au regard des textes, estime que « la présence des enfants dans la rue, est répréhensible ».