Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le gouvernement crée une Brigade spéciale des investigations anti terroristes et de lutte contre la criminalité organisée (BSLAT)
Pakistan: l'ancien Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif remis en liberté (RFI)
Burkina: le CDP dément toute implication dans les différentes attaques terroristes perpétrées sur le territoire national(parti)
Ouagadougou: la 12e  édition du Forum national de la recherche scientifique et des Innovations technologique se tiendra  du 20 au 25 octobre
Loroum: des individus non identifiés ont abattu dans la nuit de mardi à mercredi, un homme dans le village de Lossa, commune de Banh
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana
Burkina: 118 personnes tuées (de 2015 au 15 septembre 2018) au cours des attaques terroristes perpétrées sur le territoire
Burkina: l'armée pilonne des bases terroristes à Pama et à Gayeri (Etat-major)

«Les migrations Sud-Sud, enjeux et perspectives socio-économiques et sécuritaires», tel est le thème autour duquel l’Association de recherche de solutions et d’information pour les migrations dans le monde (Arsim.World) et ses membres ont débattu le 18 septembre 2018 à Ouagadougou.

Les 12, 13 et 14 septembre dernier, l’université Ouaga I Professeur Joseph Ki Zerbo, a abrité le conseil syndical de l’Union générale des étudiants burkinabè (Ugeb). Se tenant entre deux congrès, ce rendez-vous était l’occasion pour ses membres, d’une part de dresser à mi-parcours le bilan de « l’exécution des tâches dégagées et prendre de nouvelles résolutions pour corriger les insuffisances constatées dans leur mise en œuvre ». D’autre part, ces étudiants ont porté un regard sur la situation sociopolitique et économique qui prévaut aussi bien au Burkina Faso qu’à l’étranger. 

L'armée burkinabè a annoncé dimanche 16 septembre 2018 avoir mené des frappes aériennes et des ratissages contre des bases terroristes à Pama et à Gayeri (Est), selon cette dépêche de l’Agence d’information du Burkina (AIB). Dans les localités ciblées, plusieurs militaires et civils ont été tués ces dernières semaines par des individus armés non identifiés.

Dans la nuit du vendredi 14 au  samedi 15 septembre 2018, huit personnes sont décédées dans deux attaques qualifiées de terroristes par le Gouvernorat de la région de l’Est. 

Image d'illustration

Des affrontements entre Koglweogo (groupe d’auto-défense) et dozo (chasseurs traditionnels) ont eu lieu le mercredi 12 septembre 2018 dans la commune rurale de Karangasso-Vigué (province du Houet/Région des Hauts Bassins). Le bilan donné par la RTB, fait état de trois morts et une dizaine de blessés. 

Image: AFP/FAO

Un rapport conjoint de l’organisation des nations unies pour l’alimentation  et l’agriculture (Fao) et quatre autres agences onusiennes a révélé  une augmentation du taux de personnes affamées à travers le monde. En 2017, le document estime à près de  821 millions, le nombre de personnes qui ont eu faim dans le monde  contre 804 millions en 2016.

Les participants au deuxième camp cibal du Balai citoyen tenu les 8, 9 et 10 septembre 2018 à Ouahigouya (Province du Yatenga/Région du Nord) ont adopté une motion sur la tenue du référendum constitutionnel. 

Les jeunes entrepreneurs burkinabè ont été honorés par l’opérateur de téléphonie mobile Orange Burkina via son programme dénommé « Prix Orange de l’entrepreneur social ». En effet, il s’agit d’une initiative qui vise à donner un coup de pouce aux porteurs d’idées, afin que ceux-ci parviennent à se lancer dans l’entrepreneuriat social et la technologie. Après avoir passé au peigne fin soixante projets réceptionnés, trois d’entre eux sont parvenus à séduire le jury. Ainsi, ces lauréats iront en compétition, pour tenter de gagner les prix au niveau Afrique et Moyen Orient.

Le Centre d’information et de documentation citoyennes (Cidoc) a organisé un séminaire de dialogue entre populations civiles et Forces de Défense et de Sécurité (FDS) de la région du Sahel. C’était du 4 au 5 septembre 2018 à Dori où des représentants d’Organisations de la société civiles (OSC), de leaders communautaires, de conseils municipaux, de la gendarmerie nationale, de la police nationale, de l’armée, de la douane et de la Garde de sécurité pénitentiaire (GSP) ont mené des échanges directs. Ces échanges ont révélé des obstacles qu’il convient de lever pour mieux favoriser la collaboration entre populations civiles et FDS dans le cadre de la lutte contre l’insécurité.  

Le mandat des membres du bureau du CCM ou ICM, l'Instance de coordination des subventions du Fonds mondial au Burkina est arrivé à son terme cette année. Pour se conformer à la réglementation en la matière, ladite instance a tenu son Assemblée générale de présentation du rapport de fin de mission le 7 septembre 2018 à Ouagadougou.

Orange Money, vole au secours des futurs étudiants. En effet, depuis ce 6 septembre 2018 et par le biais d’une convention signée entre cet opérateur de téléphonie mobile et les présidents des Universités du Burkina, les nouveaux bacheliers pourront désormais procéder au paiement de leur frais d’inscription depuis leur lieu de résidence.

Plusieurs infrastructures administratives dont des résidences de préfets ont été incendiées dans des attaques simultanées,  perpétrées dans la nuit de ce jeudi 6 au vendredi 7 septembre, à Tankoalou et à Bartiebougou dans la province de la Komondjari, selon cette dépêche de l'Agence d'Information du Burkina.