Aujourd'hui,
URGENT
Ghana: le gouvernement décrète une semaine de deuil national après le décès de Kofi Annan
ONU: l'ancien secrétaire général, Kofi Annan est décédé à l'âge de 80 ans
Soum: un militaire perd la vie dans une opération de déminage (Burkina 24)
Inde: le bilan des inondations s’élève actuellement à plus de 324 morts et des centaines de milliers de déplacés
Tuy: deux civils tués dans une embuscade, 5 blessés dont un policier
Football: la France, championne du monde, en tête du classement Fifa
Football: le Burkina Faso maintient son rang de 8e africain et se classe 52e au niveau mondial selon la Fifa
Musique: la « reine de la soul », Aretha Franklin s'est éteinte ce 16 août à l'âge de 76 ans
Mali: le président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) réélu avec 67,17% des voix
Italie: l'effondrement d'un viaduc à Gênes fait au moins 35 morts, selon un dernier bilan

Les enfants du site d’accueil du  centre d’éducation et de formation professionnel de Ouagadougou ont reçu ce vendredi 17 aout 2018 la visite de quelques membres du gouvernement. Conduit par le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, la délégation gouvernementale est allée au nom du chef de l’état, réaffirmer leur engagement à accompagner ces enfants dans l’apprentissage de divers métiers  et en les « socialisant».

Le feu qui s’était déclenché vers 20h ce vendredi 17 août 2018 au marché de cycle de Samandin, communément appelé Théâtre populaire a été maitrisé par les sapeurs pompiers. A l’aide de tuyaux, les soldats de feu sont venus à bout des flammes avant qu’elles ne se répandent dans les autres boutiques.

Le marché des cycles de Samandin, communément appelé Théâtre populaire est en proie aux flammes depuis une trentaine de minutes environ. Selon un constat sur place, le feu aurait commencé à partir d’une boutique située au centre dudit marché. C’était aux environs de 20 heures de ce vendredi 17 août 2018.

Selon ce communiqué de la police nationale, dans la matinée de ce vendredi 17 août, un véhicule de la société minière Semafo, escorté par une équipe de la Compagnie républicaine de sécurité (CRS) de Dédougou a été attaqué par des individus armés dans la commune de Békuy, province du Tuy, Région des Hauts-Bassins. Le bilan fait était de 2 civils tués (personnel de la mine), 4 blessés civils et un policier de l'escorte blessé.

Les travailleurs de la branche sureté aéroportuaire de la société Sécuricom Burkina sont mécontents de leurs conditions de vie et de travail. Ils l’ont fait savoir à travers une conférence de presse ce jeudi 16 août 2018 à la bourse du travail de Ouagadougou.

La police nationale dans ce communiqué s'explique sur l'incident survenu dans la soirée du 15 août 2018 à Bobo-Dioulasso et qui a fait un blessé par balles. 

Photo: Haut-Commissariat Fada N'Gourma

Les cinq gendarmes en service à la brigade mobile de gendarmerie de Fada N’Gourma, tués le samedi 11 août dernier, après l’explosion de leur véhicule, ont été inhumés ce mardi 14 août 2018 à Ouagadougou. La mise en terre est intervenue peu de temps après la levée des corps en début d’après-midi au Camp militaire Aboubacar Sangoulé Lamizana où ils ont été décorés à titre posthume de la médaille militaire.

Selon ce  communiqué de la Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB), la la fête du Sacrifice, communément appelée Aïd El Kébir ou Tabaski sera célébrée le mardi 21 août 2018 sur toute l’étendue du territoire national.

Ceci est un communiqué de presse sur la 8e session des universités d’été des droits humains qui se tient du 13 au 20 aout 2018 à Ouagadougou sous le thème : « L’engagement des jeunes dans la lutte contre les pratiques traditionnelles néfastes et préjudiciables aux femmes en Afrique de l’Ouest ».

A l’occasion de la célébration de la journée internationale de la jeunesse, le Conseil national des jeunes du Burkina Faso (CNJ-BF) a honoré l’empereur des mossis, le Mogho Naaba Baongo pour les multiples actions qu’il mène pour la stabilité du pays et surtout pour sa contribution dans l’épanouissement et l’émergence de la jeunesse. Le samedi 11 août 2018, une délégation de jeunes venues des 13 régions du Burkina était au palais royal pour lui apporter une distinction.

Trois structures syndicales du domaine de la santé (Syndicat des médecins du Burkina (Symeb)/Syndicat autonome des infirmiers et infirmières du Burkina (SAIB)/Syndicat des sages-femmes, maïeuticiens et accoucheuses du Burkina (SYSFMAB), ont décidé d’unir leur force dans la défense des intérêts des travailleurs dudit secteur. Ce samedi 11 août 2018, la Fédération des syndicats du secteur de la santé humaine du Burkina (F-SANTE-BF), a été officiellement présentée, à l’occasion d’un rendez-vous entre ses membres et les médias. Cette nouvelle structure, aux dires de son porte-parole, Dr Alfred Ouédraogo, vient renforcer les liens entre les organisations du secteur de la santé.

Image d'illustration

Le samedi 11 août 2018, aux environs de 13 heures, une équipe de la Gendarmerie nationale, chargée d’assurer la sécurité du site minier de Boungou dans la région de l’Est, de retour d’une mission d’escorte a été victime d’une attaque terroriste.