Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

Le gouvernement du Burkina décide de la suspension de Radio France internationale (RFI),selon ce communiqué. 

Dans un reportage diffusé ce samedi 03 décembre 2022, Radio France Internationale (RFI) se  fait le relai d’un message d’intimidation des populations attribué à un Chef terroriste.  Ce média  contribue ainsi à une manœuvre désespérée des groupes terroristes en vue de dissuader les  milliers de Burkinabè mobilisés pour la défense de la Patrie, ramant à contre-courant des actions  en cours pour la restauration de l’intégrité de notre territoire. 

A ce manquement grave s’ajoute la reprise hier vendredi 02 décembre dans la revue de presse,  d’une information mensongère, indiquant que : « le Président de la Transition le capitaine  Ibrahim Traoré assure qu’une tentative de coup d’Etat a visé son pouvoir ».  Le 03 novembre dernier, le Gouvernement avait déjà exprimé son indignation face à l’attitude  tendancieuse des journalistes de ce média et leur propension à jeter un discrédit sur la lutte dans  laquelle le Peuple burkinabè est engagé pour plus de liberté et de dignité.

Au regard de tout ce qui précède, le Gouvernement a décidé de la #suspension immédiate jusqu’à  nouvel ordre, de la diffusion des programmes de Radio France Internationale sur toute l’étendue  du territoire national.

Le Gouvernement tient par ailleurs à réaffirmer à l’opinion nationale et internationale, son  attachement à la liberté de presse et d’opinion, mais également au droit du public à  l’information. Il invite cependant au respect des règles et principes édictés en la matière dans  notre pays.

Sondage

Rien n'a été trouvé!

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé