Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

Le président du Faso, le Lieutenant-Colonel Paul- Henri Sandaogo Damiba a échangé ce matin, avec des représentants d’Organisations de la société civile (OSC) burkinabè. Une rencontre voulue par le chef de l’Etat pour expliquer la vision du Mouvement patriotique pour la Sauvegarde et la Restauration (MPSR) à ces acteurs et les inviter à une pleine participation à l’œuvre de construction nationale.

Selon le Lieutenant-Colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, la situation que vit actuellement le Burkina Faso, « n’est pas seulement l’échec des acteurs politiques mais également l’échec de beaucoup d’institutions et de structures ».

Il a donc invité les membres des OSC à une autocritique, et à être les acteurs du changement que nous voulons pour notre pays. « C’est le lieu de se critiquer dans le but de voir objectivement les pans sur lesquels on doit, ou on peut revoir sa manière d’agir », a-t-il déclaré.

Les OCS présentes à cette rencontre ont réaffirmé leur soutien aux nouvelles autorités du pays et exposé quelques préoccupations au chef de l’Etat.

Ces préoccupations se rapportent entre autres à la sécurisation du pays, au retour de tous les déplacés internes dans leurs localités et à la prise en compte des OSC et des jeunes dans la construction du Burkina nouveau entamée par le MPSR.

Le président du Faso a rassuré les membres des OSC de sa disponibilité à travailler avec toutes les filles et tous les fils du pays, dans un élan patriotique pour un Burkina de paix et de sécurité retrouvées pour tous. Seul l’intérêt supérieur de la Nation doit guider notre action a conclu le chef de l’Etat.

Direction de la communication de la présidence du Faso