Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

Le président Roch Kaboré a demandé en début d’après-midi du lundi 24 janvier 2022, aux militaires de déposer les armes et de venir à la table du dialogue.

Roch Kaboré s’exprimait sur son compte Twitter officiel. «Notre Nation vit des moments difficiles. Nous devons en ce moment précis sauvegarder nos acquis démocratiques», écrit-il. Avant d’inviter «ceux qui ont pris les armes à les déposer dans l'intérêt supérieur de la Nation» car, ajoute-t-il, «c'est par le dialogue et l'écoute que nous devons régler nos contradictions». 

A la mi-journée du lundi 24 janvier 2022, une situation confuse régnait à Ouagadougou où des rumeurs annonçaient l’arrestation du président Kaboré par des militaires tandis que d’autres sources assuraient qu’il n’en était rien et Roch Kaboré était plutôt sous la protection de la gendarmerie. 

Cette situation confuse intervient au lendemain d’un weekend agité marqué samedi par des affrontements anti-Kaboré et les forces de l’ordre et dimanche par une mutinerie dans plusieurs casernes de la capitale.