Aujourd'hui,
URGENT
Arabie Saoudite: Selon la CIA, Mohammed ben Salman a ordonné l'assassinat du journaliste Khashoggi
Burkina: la Coalition contre la vie chère organise le 29 novembre une journée de protestation contre la récente hausse du prix du carburant
Madagascar: le second tour de la présidentielle opposera Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana, tous deux anciens présidents
Centrafrique: l’ex-chef anti-balaka Alfred Yecatom Rhombot extradé vers la CPI
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018

POLITIQUE

La ministre déléguée en charge des Burkinabè de l’extérieur et de la Coopération régionale Rita Solange Agneketom Bogoré, a rendu visite, au personnel de la mission permanente du Burkina Faso en Autriche le mercredi 8 février  dernier. Elle a profité de son séjour pour rencontrer, la communauté burkinabè, le samedi 11 février 2017. Dans cet article parvenu à Fasozine, l’ambassade du Burkina à Vienne nous fait la synthèse de ces échanges. 

« Madame le Ministre connait bien la Représentation diplomatique pour l’avoir dirigée en qualité d’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire, Représentante Permanente. Elle n’a donc pas manqué de prodiguer ses encouragements à l’Ambassadeur Dieudonné KERE ainsi qu’à toute son équipe et les a exhortés à toujours œuvrer au rayonnement du Burkina Faso dans cette partie du monde.

Quant à la rencontre avec la communauté burkinabè vivant à Vienne, elle s’est déroulée au siège de l’Association des Ressortissants burkinabè en Autriche (ARBA), sis à Untere Augartenstrasse 31, 1020.

Son Excellence Monsieur Dieudonné KERE, étant hors d’Autriche, c’est l’Ambassadeur Représentant permanent adjoint  Saïdou ZONGO, en sa qualité de Chargé d’Affaires a.i, qui  a introduit les échanges.  Il a souhaité la bienvenue à Madame le Ministre et salué son initiative de rencontrer les ressortissants burkinabè d’Autriche afin de leur communiquer des informations sur la vie nationale et d’échanger sur la contribution attendue de la diaspora burkinabè.

A l’entame de son propos, Son Excellence Madame Rita Solange AGNEKETOM / BOGORE a demandé l’observation d’une minute de silence à la mémoire de toutes les personnes décédées l’année dernière. Elle a ensuite traduit toute sa reconnaissance à la communauté pour l’accompagnement dont elle a bénéficié durant le temps qu’elle a dirigé la Représentation diplomatique du Burkina Faso à Vienne. Madame le Ministre a invité les Burkinabè d’Autriche à apporter le même soutien à l’Ambassadeur KERE.

Elle a souligné le grand intérêt que le Président du Faso porte au ministère délégué en charge des Burkinabè de l’extérieur, puis elle a décliné les grandes articulations de la mission et de la feuille de route de ce département. 

Le Ministre a rappelé que le référentiel du gouvernement burkinabè est le Programme National de Développement Economique et Social (PNDES) qui accorde une place de choix à la diaspora burkinabè.  Leur apport, en termes de ressources humaines et financières, est vivement attendu car seule la conjugaison des efforts permettra de parvenir à un développement endogène du Burkina Faso.

C’est pourquoi, elle a souhaité recueillir toutes les propositions pertinentes  des compatriotes afin d’affiner la stratégie de la coordination sectorielle mise en place et qui vise une meilleure contribution de la diaspora au développement socio-économique du pays. 

En effet, des initiatives sont déjà en cours pour une prise en compte optimale des préoccupations des Burkinabè de l’extérieur, a rassuré Madame le Ministre. 

Les Burkinabè d’Autriche, pour leur part, ont souhaité que des questions comme l’acquisition de logements dans leur pays d’origine, la capitalisation des compétences, le soutien aux secteurs vitaux à travers par exemple des placements de capitaux, puissent occuper une bonne place dans la feuille de route du Gouvernement. 

Outre ces préoccupations, les questions d’insécurité, de terrorisme, d’incivisme, le vote des burkinabé de l’extérieur  ainsi que le débat qui a cours actuellement sur la suppression du franc CFA ont été abordés.

Madame le Ministre a apporté des réponses aux interrogations, puis les échanges se sont poursuivis avec des propositions faites par les participants relatives au renforcement de la sécurité et de la communication gouvernementale. 

Après avoir souligné les efforts accomplis et les acquis engrangés, Madame le Ministre a  rappelé l’immensité des défis auxquels le Gouvernement est confronté. Concernant sa mission, elle s’est dite confiante car  les communautés burkinabè à l’extérieur qu’elle a déjà rencontrées ont montré de bonnes dispositions à davantage s’impliquer pour la construction de la mère patrie. 

Avant de conclure, Son Excellence Madame le Ministre délégué chargé de la Coopération régionale et des Burkinabè de l’extérieur a exhorté les compatriotes à la cohésion ; elle les invités à continuer à collaborer avec l’Ambassade, les délégués du Conseil Supérieur des Burkinabè de l’Extérieur (CSBE) et à visiter régulièrement le site de la diaspora [www.burkinadiaspora.org] qui est une plateforme d’échanges enrichissants.

 

Simon Yaméogo

Ambassade du Burkina à Vienne » 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

La hausse de 75 FCFA du prix du litre d’essence et de gasoil au Burkina Faso est-elle, selon vous, justifiée?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé