Aujourd'hui,
URGENT
Football: la CAN au Cameroun va se dérouler du 9 janvier au 6 février 2022.
Burkina : le gouvernement règlemente l’achat et l’utilisation des drones civils.  
Justice : Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé définitivement acquittés par la Cour Pénale Internationale.
Justice : Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé définitivement acquittés par la Cour Pénale Internationale.
Burkina: le couvre-feu prorogé de 60 jours dans la région de l’Est.
Niger: tentative de coup d'état à 48 heures de l'investiture de Mohamed Bazoum, le président élu.
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 

POLITIQUE

Le représentant spécial du secrétaire général des Nations-unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, Mohamed Ibn Chambas, s’est rendu au domicile de Kadré Désiré Ouédraogo, candidat à la présidentielle de 2020, ce mercredi 14 octobre 2020 à Ouagadougou. La question sécuritaire, la situation socio-politique et les perspectives des échéances de 2020 ont été les points abordés par les différentes parties.


«Je suis venu consulter et discuter avec le candidat Kadré Désiré Ouédraogo et voir comment se déroulent les préparatifs des élections couplées du 22 novembre 2020. C’est aussi dans un contexte de plusieurs élections dans la sous-région. C’est donc important pour le système des Nations-Unies de rester en contact avec l’ensemble des acteurs politiques», a déclaré Mohamed Ibn Chambas à sa sortie d’audience. L’émissaire de l’ONU se dit satisfait du processus électoral surtout de l’audit du fichier électoral qui pour lui, augure de la bonne tenue de la présidentielle et des législatives au Faso.

Par ailleurs, M. Chambas a fait savoir que ces élections qui se déroulent dans un contexte de défi sécuritaire et sanitaire, mérite le dialogue entre les différents acteurs.  Il s’agit pour lui donc, d’avoir des échanges et voir quelles sont les préoccupations de l’opposition et de la majorité présidentielle et comment les Nations-unies peuvent rapprocher les points de vues afin de créer un consensus large autour des préparatifs des élections à venir.

Et c’est avec un «grand plaisir» que Kadré Désiré Ouédraogo dit avoir accueilli la délégation.  Cette audience a été une occasion pour le candidat du mouvement Agir Ensemble, de donner son appréciation sur le rôle «très important» que joue le Système des Nations-Unies dans son assistance au Burkina dans les différents domaines de son combat pour le développement économique et social. «Nous ferons de notre mieux pour des élections paisibles mais nous exhortons les autorités actuelles, à prendre les mesures nécessaires pour que ces élections soient inclusives, qu’elles se tiennent dans un climat de sécurité et qu’elles puissent renforcer notre processus démocratique», a laissé entendre l’ancien Premier ministre du Faso. Avent cette étape, Ibn Chambas avait rencontré la veille, le candidat de l’UPC, Zéphirin Diabré, Ablassé Ouédraogo du Faso autrement, Eddie Komboïgo du CDP, Simon Compaoré représentant le candidat du MPP.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Rien n'a été trouvé!

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé