Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le Premier ministre Christophe Dabiré obtient la confiance de l'Assemblée nationale avec 84 voix sur 127
RDC: Médecins sans frontières suspend ses activités dans la région de Masisi
Tapoa (Est): un commissariat et une école incendiés à Namounou, pas de perte en vie humaine (AIB)
CAN U20: les Aiglons du Mali sacrés vainqueurs après avoir disposé du Sénégal aux tirs au but (3-2) après un score d'un but partout
Mozambique: le fils de l’ex-président arrêté pour corruption
Burkina: 4 douaniers en service de contrôle routier à Nouhao à environ 10 km de Bittou et un civil tués au cours d'une attaque terroriste
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro lance un «comité politique» après sa démission de l'Assemblée nationale
Etats-Unis: Donald Trump décrète l'«urgence nationale» pour construire son mur
Burkina: environ 55 milliards de FCFA à mobiliser pour la mise en oeuvre du plan d’urgence 2019
Djibo: 2 militaires tués et 6 autres blessés dans l’explosion d’un corps piégé

POLITIQUE

A l’issue du Conseil des ministres de ce mercredi 8 février 2017, le ministre de la Communication et des relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgance Dandjinou est revenu sur les grands points inscrits à l’ordre du jour.


Une des importantes questions de ce rendez-vous, le pagne du 8 mars 2017 a fait l’objet d’une ferme décision de la part du gouvernement. Selon Rémis Dandjinou, le Conseil a recommandé aux différentes structures de l’Etat de privilégier le Faso Danfani dans toute acquisition du pagne de 8 mars, «quoique nous soyons dans un espace de liberté».

Par ailleurs, précise le porte-parole du gouvernement, le gouvernement a instruit les ministres concernés à retirer du marché, les pagnes dont les messages vont à l’encontre de l’image que le gouvernement entend donner à la femme et à la jeune fille.

En outre, le Conseil des ministres a adopté la stratégie nationale de migration (2016-2025), basé sur cinq axes dont la contribution au renforcement des complémentarités entre villages et villes, la protection et la garantie des droits des migrants, l’optimisation de l’impact positif des migrations… A en croire Rémis Dandjinou, la migration interne au Burkina Faso porte sur 10% de la population.

Pour le compte du ministère en charge de l’Enseignement supérieur, le Conseil a adopté deux décrets sur le statut du Centre national des œuvres universitaires(CENOU) avec deux innovations à savoir la création d’une direction des services informatiques pour une informatisation de la gestion des prestations et une direction des ressources humaines.

Concernant le ministère de la Communication et des relations avec le Parlement, le Conseil a adopté le décret portant création, organisation et fonctionnement du Service d’Information du Gouvernement (SIG).

Par ailleurs, le Conseil a félicité les Burkinabè de l’intérieur comme de l’extérieur pour leur remarquable soutien aux Etalons pendant la CAN 2017 au Gabon.

DCPM/MCRP

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé