Aujourd'hui,
URGENT
Cinéma: l’acteur ivoirien Ahmed Souané (Docteur Boris) est décédé ce jeudi 20 septembre
RDC: L’Onu inquiète face à l’augmentation des violations des droits de l’homme
Burkina: le gouvernement crée une Brigade spéciale des investigations anti terroristes et de lutte contre la criminalité organisée (BSLAT)
Pakistan: l'ancien Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif remis en liberté (RFI)
Burkina: le CDP dément toute implication dans les différentes attaques terroristes perpétrées sur le territoire national(parti)
Ouagadougou: la 12e  édition du Forum national de la recherche scientifique et des Innovations technologique se tiendra  du 20 au 25 octobre
Loroum: des individus non identifiés ont abattu dans la nuit de mardi à mercredi, un homme dans le village de Lossa, commune de Banh
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana

POLITIQUE

Le président de l’Assemblée nationale, Salifou Diallo a reçu en audience, le nouvel Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Burkina Faso, Andrew Young ce mardi 7 février 2017 au siège de son institution.

En début de mission au Burkina Faso, le diplomate américain veut « toucher du doigt » les réalités du Burkina Faso et définir les objectifs de son séjour en tant qu’ambassadeur. Au sortir de son audience avec le président de l’Assemblée nationale, Andrew Young a confié à la presse qu’il est venu en tant qu’étudiant pour prendre connaissance des différents dossiers du Burkina Faso auprès de Salifou Diallo.

Avec le président de l’Assemblée, ils ont échangé sur les questions de gouvernance, de la sécurité et du développement équitable. «Tous ces dossiers sont des dossiers pour lesquels les Etats-Unis veulent aller de l’avant en partenariat avec les Burkinabè pour faire de ce pays un monde meilleur. Du côté sécuritaire, nous sommes en train de discuter pour voir comment nous pouvons aller de l’avant avec les nouvelles structures qui sont en train d’être créées dans la région. Nous soutenons par exemple la collaboration qui existe entre le Mali, le Burkina et le Niger pour confronter les défis sécuritaires partagés. Aussi, dernièrement, il y a eu la réunion du G5 Sahel à Bamako et c’est une structure que nous voulons étudier pour voir comment nous pouvons aller en avant avec les partenaires » a expliqué le diplomate américain.

Andrew Young a souligné qu’ « entre les Etats-Unis et le Burkina, il y a une collaboration longue et durable qui existe à travers plusieurs institutions ». Et pour l’ambassadeur, cela reflète les valeurs partagées entre les deux peuples. « Le nouveau gouvernement des Etats-Unis est en train de s’installer et nous allons discuter avec nos partenaires au Burkina pour développer les nouvelles étapes de cette collaboration », a conclu Andrew Young.

Ylkohanno Somé

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir