Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

POLITIQUE

 

Sur instruction du président du Faso, le Premier Ministre Christophe Joseph Marie Dabiré a rencontré, en présence d’une dizaine de ministres, ce jeudi 23 avril au palais présidentiel, les partis politiques de l’Alliance des Partis de la Majorité présidentielle (APMP) et du Chef de File de l’Opposition politique (CFOP).

Les échanges ont porté sur les mesures prises par le gouvernement dans la gestion de la maladie liée au coronavirus, les préoccupations et les propositions de la classe politique burkinabè pour une lutte plus efficace.

«C’est un combat pour le Burkina Faso, et nous sommes partie prenante de ce combat (…). Notre responsabilité reste pleine et entière pour ce que nous pouvons apporter à l’ensemble du pays pour que nous puissions mener ce combat contre la pandémie», a précisé Zéphirin Diabré, le chef de délégation du CFOP.

Pour Simon Compaoré, chef de la délégation de l’APMP «c’était aussi l’occasion pour nous, Majorité, de faire des observations sur les insuffisances constatées dans la gestion de la pandémie».

Il dit avoir eu des informations permettant à la classe politique d’apporter sa contribution dans la lutte.

Direction de la communication de la présidence du Faso

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir