Aujourd'hui,
URGENT
France: le jihadiste français Fabien Clain, voix du groupe Daesh qui a revendiqué les attaques du 13 novembre, tué en Syrie (RFI)
Terrorisme: "la France peut intervenir militairement" à la demande du Burkina Faso selon l'Ambassadeur français à Ouagadougou (AIB)
Burkina: le gouvernement burkinabè compte rouvrir les écoles fermées à cause du terrorisme en mettant en route une stratégie
Etats-Unis: Bernie Sanders annonce sa candidature à la présidentielle
Burkina: le Premier ministre Christophe Dabiré obtient la confiance de l'Assemblée nationale avec 84 voix sur 127
RDC: Médecins sans frontières suspend ses activités dans la région de Masisi
Tapoa (Est): un commissariat et une école incendiés à Namounou, pas de perte en vie humaine (AIB)
CAN U20: les Aiglons du Mali sacrés vainqueurs après avoir disposé du Sénégal aux tirs au but (3-2) après un score d'un but partout
Mozambique: le fils de l’ex-président arrêté pour corruption
Burkina: 4 douaniers en service de contrôle routier à Nouhao à environ 10 km de Bittou et un civil tués au cours d'une attaque terroriste

POLITIQUE

Depuis le 15 décembre 2016, la Haute cour de justice était paralysée suite à l’inculpation de Salifou Savadogo, juge parlementaire siégeant au sein de l’institution. Ce mercredi 1er février 2017, son remplaçant, Kibsa Charles Niodogo a prêté serment devant les sages de la Cour de cassation à Ouagadougou.


Pour Armand Ouédraogo, Procureur général près la Haute cour de justice, cette prestation de serment de M. Niodogo fera avancer les dossiers pendants devant la juridiction. « Les interrogatoires sur les dossiers concernant les membres du gouvernement sont terminés. Il ne reste plus que les procédures internes de clôture des dossiers. Donc après le Tribunal militaire, la Haute cour de justice pourra statuer sur ces dossiers », a indiqué M. Ouédraogo. La Haute cour de justice n’attend donc que la signature de l’ordonnance de clôture afin de donner un délai pour l’aboutissement des différents dossiers pendants.

Le nouveau juge parlementaire entend faire de son mieux pour être à la hauteur de la tâche qui lui est désormais confiée. Titulaire du Brevet et du diplôme de l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (ENAM), Charles Niodogo est ancien adjoint au maire de la commune de Ouagadougou, ancien secrétaire général du Conseil régional du centre et enseignant vacataire chargé de cours aux élèves magistrats et aux greffiers en chef sur la relation administrative.

En rappel, la Haute cour de justice est compétente pour connaitre les actes commis par le président du Faso dans l’exercice de ses fonctions et constitutifs de haute trahison, d’attentat à la Constitution et de détournement de deniers publics. Elle est également compétente pour juger les membres du gouvernement à raison des faits qualifiés de crimes ou de délits commis dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de leur fonction.

Abel Azonhandé

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir