Aujourd'hui,
URGENT
Maouloud 2020: la journée du jeudi 29 octobre 2020 déclarée chômée et payée sau Burkina Faso.  
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).

©présidence du Faso

POLITIQUE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, président en exercice du G5 Sahel a présidé en fin d'après-midi de ce dimanche 15 décembre la clôture des travaux de la quatrième session extraordinaire de la conférence des chefs d'Etat du G5 Sahel.

La situation sécuritaire, la situation des alliances et l'appui pour le développement des pays de l'espace G5 étaient les points inscrits à l'ordre du jour de cette session. Ce sommet extraordinaire « a permis aux différents chefs d'Etat d'aborder les questions qui sont essentielles. Il s'agit maintenant pour nous de travailler à leur mise en œuvre », a déclaré le président du Faso dans son mot de clôture.

Dans le communiqué rendu public, les chefs d'Etat se sont dit préoccupés face à la « recrudescence des attaques terroristes ». Ils ont, pour ce fait, décidé de « mobiliser davantage de forces dans le Fuseau Centre, particulièrement affecté par l'action des groupes armés terroristes ». Ce fuseau englobe la zone des trois frontières Burkina - Mali - Niger

Le sommet a instruit le Conseil des ministres et le Secrétariat permanent « à accélérer l'operationnalisation de la Force conjointe du G5 Sahel », et réviser son concept d'opérations stratégiques en tenant compte de « l'évolution de la menace », selon les termes du communiqué livré par le Secrétaire permanent du G5 Sahel, Maman Sambo Sidikou.

Le mandat du commandant de la Force conjointe a été porté de 1 à 2 ans.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir