Aujourd'hui,
URGENT
Football: Salitas FC logé dans le groupe B de la Coupe de Confédération avec Etoile du sahel, CS Sfaxien et Enugu Rangers   
Burkina: Christophe Joseph Marie Dabiré nommé Premier ministre en remplacement de Paul Kaba Thiéba
Burkina: dans une déclaration, les évêques invitent les fidèles à prier pour la paix durant tout le mois de février 2019
RDC: la Cour constitutionnelle confirme la victoire de Tshisekedi, Fayulu se proclame président
Mali: huit Casques bleus ont été tués dans l'attaque terroriste d'un camp de la mission de l'ONU dans le nord-est du pays
Football: Salitas FC se qualifie pour la phase de poule de la Coupe de la confédération Caf en battant Al Nasr (3-1)
Orodora: 5 morts dans un affrontement entre la police et des jeunes 
Burkina: dans l'attente de la nomination d'un Premier ministre, le président charge l'équipe sortante d'expédier les affaires courantes
USA: le prochain sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un prévu fin février, le lieu pas encore précisé (Maison Blanche)
France: Alexandre Benalla a été mis en examen pour «usage public et sans droit d'un document justificatif d'une qualité professionnelle»

POLITIQUE

Face à des journalistes de la presse nationale et internationale, le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian Kaboré s'est exprimé ce mardi 31 janvier 2017, au siège de l'Union africaine sur le retour du Royaume du Maroc au sein de l'Union.


« C'est avec beaucoup d'enthousiasme que, conformément à nos textes, nous avons répondu positivement à cette demande d'adhésion du Maroc », a réagi le président du Faso au sujet de cette décision importante prise par l'Union africaine hier 30 janvier 2017. Pour lui, il est important que les Africains s'unissent et maintiennent le dialogue pour trouver par eux même, les solutions aux problèmes qui les divisent.

La réintégration du Maroc a été une décision mûrement réfléchie par la Conférence des chefs d'Etat et de gouvernement qui ont pris les dispositions nécessaires pour éviter un éventuel bras de fer entre le Maroc et la République Arabe Sahraouie Démocratique (RASD). Sur la question, le Président Roch Marc Christian Kaboré se veut rassurant: « Je pense que l'esprit qui a conduit à toute cette démarche de la réintégration du Maroc est un esprit qui vise justement à ce que les Africains assument leurs responsabilités, et non pas qu'on se bat au sein de l'Union africaine ».

Le problème est sur la table et chaque pays membre de l'Union apportera sa contribution pour qu'une solution définitive soit trouvée à « cette situation qui n'a que trop duré », a indiqué le chef de l'Etat.
S'exprimant sur la question du terrorisme auquel les pays du sahel font face, le Président du Faso, après avoir fait le point des initiatives mises en route au niveau régional, a indiqué que la menace dépasse les frontières du continent et « il est important que le monde se solidarise pour trouver une solution », a conclu le Président Roch Marc Christian Kaboré.

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

L’instauration de l’état d’urgence dans certaines régions du Burkina contribuera-t-elle a résoudre la question du terrorisme?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé