Aujourd'hui,
URGENT
France: le jihadiste français Fabien Clain, voix du groupe Daesh qui a revendiqué les attaques du 13 novembre, tué en Syrie (RFI)
Terrorisme: "la France peut intervenir militairement" à la demande du Burkina Faso selon l'Ambassadeur français à Ouagadougou (AIB)
Burkina: le gouvernement burkinabè compte rouvrir les écoles fermées à cause du terrorisme en mettant en route une stratégie
Etats-Unis: Bernie Sanders annonce sa candidature à la présidentielle
Burkina: le Premier ministre Christophe Dabiré obtient la confiance de l'Assemblée nationale avec 84 voix sur 127
RDC: Médecins sans frontières suspend ses activités dans la région de Masisi
Tapoa (Est): un commissariat et une école incendiés à Namounou, pas de perte en vie humaine (AIB)
CAN U20: les Aiglons du Mali sacrés vainqueurs après avoir disposé du Sénégal aux tirs au but (3-2) après un score d'un but partout
Mozambique: le fils de l’ex-président arrêté pour corruption
Burkina: 4 douaniers en service de contrôle routier à Nouhao à environ 10 km de Bittou et un civil tués au cours d'une attaque terroriste

POLITIQUE

La 28e Session ordinaire de l'Union africaine s'est penchée le lundi 30 janvier 2017, sur le renouvellement de ses instances dirigeantes. Après l'élection du tchadien Moussa Faki MAHAMAT à la présidence de la Commission, les portefeuilles "Paix et sécurité", "Affaires politiques", "Infrastructures et Energie", "Affaires sociales", entre autres devraient être pourvus, en tenant compte de la qualification et de l'expérience des candidats.



L'Ambassadeur Minata SAMATE/CESSOUMA a été élue au poste de Commissaire aux Affaires politiques de l'Union africaine. Son portefeuille s'occupe des questions de droits de l'Homme, de démocratie, de bonne gouvernance, des institutions électorales, des organisations de la société civile, des affaires humanitaires, des refugiés, des rapatriés, des personnes déplacées à l'intérieur de leur propre pays.

La candidate burkinabè a été soutenue pendant toute sa campagne par les autorités burkinabè, le chef de l'Etat en tête. C'est un engagement du Président du Faso de promouvoir les cadres burkinabè dans la fonction publique internationale. Cette élection est le fruit d'une diplomatie payante.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir