Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

Le département d'Etat américain a déconseillé le 26 novembre 2019 les citoyens américains de voyager au Burkina Faso à cause des nombreuses prises d'otages qui ont eu lieu ces dernières années dans ce pays.

Le site du département d'Etat place le Burkina Faso à l'échelon le plus élevé de menaces pour les voyageurs, «en raison du terrorisme, de la criminalité et des enlèvements». «Les terroristes peuvent mener des attaques partout sans ou presque aucun avertissement. Parmi leurs cibles, on trouve des hôtels, des restaurants, des locaux de police et de douane, des zones situées près ou directement sur des sites miniers, des lieux de cultes, des postes militaires et des écoles», avertit le Département d’Etat américain.

Les autorités américaines rappellent qu'elles ne sont pas en mesure d'apporter à leurs concitoyens une aide en cas d'urgence dans presque tout le pays.

Elles indiquent également avoir ordonné le départ de «tous les membres mineurs des familles de fonctionnaires»: la semaine dernière, cette institution avait annoncé le rapatriement des enfants du personnel de leur ambassade au Burkina Faso.  

A Ouagadougou, l’ambassade américaine «interdit aux fonctionnaires américains de se rendre personnellement dans les quartiers de Karpala, Balkiui et Rayongo (également connu sous le nom de Dayongo) de l’Arrondissement 11 de Ouagadougou en raison du risque potentiel d’opérations de sécurité.»

Il y a quelques jours, le ministère français des Affaires étrangères déconseillait lui aussi tout déplacement au Burkina Faso.

Au total, les attaques attribuées aux groupes djihadistes, ont fait près de 700 morts au dans le pays depuis début 2015, et environ 500 000 déplacés internes et réfugiés, selon l'ONU. 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir