Aujourd'hui,
URGENT
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   
Niger: 6 Français et 2 Nigériens tuées dimanche par des hommes armés dans la zone de Kouré (sud-ouest du Niger). 
Tapoa: 5 personnes enlevées samedi sur l'axe Fada-Kantchari par des hommes armés ont été retrouvées saines et sauves dimanche. 
Bobo Dioulasso: 850 élèves de l’Enam en formation militaire au Groupement d’instruction des forces armées.
Fada: l’explosion d’un pneu provoque une débandade au marché de bétail. 
Covid-19: les cas confirmés en Afrique dépassent la barre du million. 
Burkina: la Semaine nationale de la culture ne se tiendra pas en 2020 à cause de la Covid-19 (ministre de la Culture).
Liban : au moins quatre Burkinabè blessés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth (bilan provisoire). 

©présidence du Faso

POLITIQUE

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a eu une séance de travail ce dimanche après-midi avec les maires et les députés du Burkina Faso, autour des préoccupations des collectivités territoriales.

Cette rencontre entre les parlementaires, les maires et le président du Faso, intervient à l’issue des 16e Journées de la commune du Burkina Faso, tenues du 21 au 23 novembre 2019 à Manga dans la région du Centre-sud.

Elle a servi de cadre d’échanges entre le chef de l’Etat et les élus locaux, sur les préoccupations des collectivités territoriales du Burkina Faso, relatives au transfert des compétences et des ressources aux communes, afin de leur permettre de mieux fonctionner.

Tout en louant les efforts des services déconcentrés de l’Etat, le président de l’Association des municipalités du Burkina Faso, Armand Roland Pierre Béouindé, a souhaité que le président du Faso ait une attention particulière sur les préoccupations des collectivités.

« J’ai instruit le ministère en charge des finances pour que cette question de régulation des budgets de 2020 puisse être réglée, quitte à faire des avances dès le mois de février, afin de permettre aux mairies de fonctionner », a soutenu le président du Faso.

En ce concerne le transfert de personnel, Roch Marc Christian Kaboré a rappelé que le ministère en charge de l’Administration territoriale est en train de travailler pour permettre le redéploiement du personnel de l’Etat au sein des collectivités.

Les élus locaux ont réaffirmé leur soutien et leur adhésion à la vision et à l’action du président du Faso, et leur fidélité à la Nation, pour le développement du Burkina Faso.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir