Aujourd'hui,
URGENT
Côte d'Ivoire: décédé le 8 juillet 2020, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly inhumé le  17 juillet à Korhogo. 
Mali: le Premier ministre a déclaré vouloir former "très rapidement" un gouvernement d'ouverture.
Mali: plusieurs figures de l'opposition arrêtées samedi après des troubles quasi insurrectionnels qui ont fait quatre morts. 
Présidentielle: Roch Marc Christian Kaboré officiellement investi par le MPP pour briguer un nouveau mandat en novembre 2020.
Transports: la liaison ferroviaire entre la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso a repris mercredi 8 juillet 2020 sur l'ensemble de la ligne. 
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 

POLITIQUE

Le  Secrétaire général de la section provinciale de la Nouvelle alliance du Faso (Nafa) dans le Soum a également perdu la vie dans l’attaque qui a coûté la vie à Oumarou Dicko, député maire de la ville de Djibo, selon ce communiqué du parti.   M. Dicko a été tué le 3 novembre 2019 avec trois autres alors qu'ils étaient à bord d'un véhicule à Gaskindé, à 20 Km de Djibo.

«C’est avec une "profonde émotion" et une très grande tristesse que la Nouvelle Alliance du Faso (NAFA) a appris l’assassinat du Député-maire de Djibo, Oumarou DICKO et trois de ses  compagnons dont Yacouba GUINDO, militant de la NAFA, tête de liste du parti aux élections législatives de 2015 et également  Secrétaire Général de la section provinciale de la NAFA dans le Soum.   

En ces douloureuses circonstances pour l’ensemble du peuple burkinabè et notre parti qui a perdu un militant fidèle et engagé pour la nation, la NAFA présente ses condoléances les plus attristés aux familles endeuillées. 

Au nom de l’ensemble de ses militants, le Parti  exprime toute sa compassion et sa solidarité à toutes les filles et fils de la province du Soum. 

La NAFA condamne avec fermeté cette énième attaque inhumaine que rien ne saurait justifier. 

Le parti recommande que des enquêtes indépendantes, impartiales et des autopsies soient réalisées pour démasquer ces crimes odieux en n’excluant aucune piste endogène ou exogène.

Le parti appelle au regard  du drame et de la situation cruciale que vit notre pays  à l’union sacrée, à la cohésion nationale , à la vigilance et à la résistance de tous les Burkinabè.

La NAFA  invite également  les autorités du pays à œuvrer davantage à mettre tout en œuvre pour impliquer toutes les filles et fils du Burkina Faso pour garantir la paix, la sérénité, la sécurité des personnes et des biens.

Paix aux âmes des disparus  et du courage aux familles éplorées!

Que Dieu le Tout puissant leur rende justice, et qu’Il protège la terre libre du Burkina Faso !»

Pr  Mamoudou H. DICKO 

Ambassadeur pour la Paix Universelle

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir