Aujourd'hui,
URGENT
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans
Burkina: 2136  policiers pour servir « patriotiquement » la Nation
Ouagadougou: 11 personnes décèdent au cours de leur garde-à-vue, le parquet ouvre une information judiciaire
Espace: l’Inde reporte le lancement de sa seconde mission lunaire
Football: la finale de la CAN 2019 opposera le vendredi 19 juillet au Caire, le Sénégal à l'Algérie
Burkina: l'ancien Premier ministre, Paul Kaba Thiéba prend officiellement les rênes de la Caisse des dépôts et consignations
Soudan: le régime militaire annonce avoir déjoué une «tentative de coup d’État»
Paludisme: «La tendance de la mortalité est en baisse» au Burkina Faso (AIB)
Coopération: le Burkina Faso et le Niger signent un accord pour le développement de leur zone frontalière (AIB)

POLITIQUE

Le ministre de la Défense nationale et des Anciens Combattants par un décret datant du 17 janvier 2017 a procédé à la radiation du général de division, Yacouba Isaac Zida des effectifs des forces armées nationales pour compter du 26 février 2016 au motif d’absence irrégulière de plus de 6 jours. 

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, par ailleurs ministre en charge de la défense, l’avait annoncé le 29 décembre 2016 au cours de son entretien avec la presse nationale sur le bilan de son An 1 à la tête de l’Etat. Il avait indiqué qu’un conseil de discipline statuera sur le sort de l’Ancien Premier ministre de la Transition pour « désertion en temps de paix » et « refus d’obtempérer ». Il risquait la radiation pure et simple des cadres des forces armées du Burkina. Et c’est ce qui vient d’être acté via ledit décret.

Porté à titre exceptionnel au grade de général de division par le président de la Transition, Michel Kafando en juin 2015, Yacouba Isaac Zida avait demandé une permission aux nouvelles autorités en fin décembre 2015 pour « aller voir sa famille » au Canada. Selon le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, il bénéficiait d’une autorisation d’absence qui a expiré depuis le 19 février 2016.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé