Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: les cas confirmés en Afrique dépassent la barre du million. 
Burkina: la Semaine nationale de la culture ne se tiendra pas en 2020 à cause de la Covid-19 (ministre de la Culture).
Liban : au moins quatre Burkinabè blessés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth (bilan provisoire). 
Liban: les locaux du Consulat honoraire du Burkina Faso endommagés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth. 
Kantchari: Bapandi Ouoba, policier municipal, tué dans la nuit du 3 au 4 août 2020 à son domicile par des hommes armés non identifiés.
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 

POLITIQUE

L’ambassade d’Arabie Saoudite a célébré sa 89e fête nationale le 23 septembre 2019 à Ouagadougou. Aux côtés des autorités burkinabè, le Dr Waleed Alhamoudi, ambassadeur du Royaume d'Arabie Saoudite près le Burkina Faso a indiqué le royaume connait une renaissance et un essor inégalé dans tous les domaines dans le but de réaliser le plan "Vision 2030". Un programme de réformes socio-économiques mis en place par le gouvernement saoudien comprenant des objectifs stratégiques pour faire du royaume, un modèle réussi et novateur à tous les niveaux.


Les autorités politico-administratives étaient nombreux à répondre à l'invitation de l’ambassadeur du royaume d’Arabie saoudite  au Burkina à l'occasion de la célébration du 89è anniversaire de la fête du royaume. Occasion pour le Dr Waleed Alhamoudi de revenir sur l’historique et l’évolution du royaume. «Le royaume d’Arabie Saoudite s’est développé et a connu une certaine évolution. Il a cependant conservé sa richesse et son héritage religieux, culturel et social. Sous l'ère de sa majesté le serviteur des deux saintes le roi Salman Ben Abdulaziz Al Saoud et de son altesse royale le prince héritier Mohamed Ben Salman Ben Abdulaziz, le royaume connait une renaissance et un essor inégalé dans tous les domaines dans le but de réaliser le plan vision 2030. Un programme de réformes socio-économiques mis en place par le gouvernement saoudien comprenant des objectifs stratégiques pour faire du royaume, un modèle réussi et novateur à tous les niveaux», a-t-il souligné.

Selon l'ambassadeur, son altesse royal le prince héritier Mohamed Ben Salman en dit d'ailleurs au sujet de ce plan, qu'"il façonne nos aspirations vers une phase de développement nouveau qui vise à créer une société vibrante et dynamique où, tous les citoyens peuvent réaliser leurs rêves, ambitions, espérances dans le cadre d'une économie nationale florissante."

La coopération entre les deux pays selon le ministre d’Etat burkinabè Siméon Sawadogo, est « très bonne ». «Nous entretenons des relations fructueuses au vu du nombre de visites que le président du Faso a effectuées. Également, chaque année, nous envoyons des pèlerins. Il ne faut pas aussi oublier les autres actions de développement que nous entreprenons avec l’Arabie Saoudite. Nous bénéficions beaucoup et nous entretenons des relations équitables», a-t-il indiqué. Ledit plan préconise des réformes socio-économiques.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir