Aujourd'hui,
URGENT
Terrorisme: "importante saisie d’armes" par la Force conjointe du G5 Sahel à la frontière entre le Niger et le Tchad
Maroc: le roi gracie la journaliste Hajar Raissouni, condamnée à un an de prison pour avortement illégal
Coopération: le Ghana offre au Burkina 110 millions F CFA pour  soutenir ses efforts dans la gestion de la crise humanitaire
Inde: New Delhi lance un plan de lutte contre la pollution
Burkina: le rapport d’activités 2018-2019 du Haut Conseil du Dialogue social remis au président du Faso
Tunisie: Kaïs Saïed élu président avec 72,71 % des voix (Officiel)
Justice: l'audience du procès de l'affaire dite charbon fin de nouveau renvoyée au mardi 17 décembre 2019
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro, candidat à la présidentielle de 2020 
Burkina: la 21 JNLP se tiendra du 18 au 20 octobre sous le thème:«Comment consolider la liberté de la presse face à la menace terroriste ?»
Politique: le CDP va organiser un congrès extraordinaire pour lever les différentes sanctions prises à l'encontre des différents militants

©présidence du Faso

POLITIQUE

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Alpha Barry, a représenté dans la matinée de ce mercredi 28 août 2019 à Yokohama au Japon, le président du Faso, président en exercice du G5 Sahel, à une réunion spéciale sur la paix et la stabilité dans la région du Sahel.

Cette rencontre, qui entre dans le cadre des activités de la TICAD, a permis au ministre Barry de lancer un appel à la solidarité, pour la mise en place d'une coalition ou d'un partenariat qui engage davantage la communauté internationale, dans la lutte contre le terrorisme. L'insécurité dans le Sahel a amené la plupart des pays membres du G5 Sahel à augmenter les budgets alloués à la sécurité et à la défense, a indiqué Alpha Barry. Ce qui compromet, selon lui, les efforts de développement. Il a appelé les partenaires du G5 Sahel et la communauté internationale, à soutenir la Force conjointe, pour l’atteinte de ses objectifs.

« Cette Force conjointe est sur pied avec sept bataillons constitués. En deux ans, celle-ci a mené avec succès plusieurs opérations sur le terrain. Mais je dois le souligner, notre Force conjointe manque encore de moyens et d'équipements », a soutenu le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, saluant les conclusions du sommet de Biarritz, qui préconise la création d'une telle coalition.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé