Aujourd'hui,
URGENT
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 
Burkina: le 1er ministre, Christophe Dabiré, a signé le mercredi 29 juillet 2020, un décret portant réouverture des frontières aériennes. 
Covid-19: la République populaire de Chine offre 46 respirateurs au Burkina Faso. 
Ouagadougou: plus de 200 moutons mis en fourrière par la police municipale à la veille de la Tabaski.   
Covid-19: les pertes du tourisme mondial s'élèvent à 320 milliards de dolllars (Organisation mondiale du tourisme).  
Covid-19: la Banque africaine de développement accorde 27 millions de dollars à l’Union africaine pour renforcer l’Initiative de réponse. 

Image d'illustration

POLITIQUE

Ceci est un communiqué de presse de l’Union pour le progrès et le changement (UPC). Le parti d’opposition dénonce « la politisation » de l’événement par le président du Faso.

Les structures de l'Union pour le Progrès et le Changement (UPC) du Boulgou avaient été informées de la tenue de la Journée nationale de l'arbre ce samedi 10 août 2019 à Tenkodogo. L'événement était placé sous la présidence du Chef de l'Etat, Roch Marc Christian KABORE. Attachés à la protection de l'environnement, et en tant que républicains, les militants de l'UPC s'étaient mobilisés en grand nombre pour faire de l'activité, un succès. 

Mais, à leur grande surprise, l'événement a été transformé à la dernière minute en meeting du MPP. De nombreux jeunes emmenés de Ouagadougou étaient habillés en T-shirts oranges à l'effigie du candidat à la future présidentielle, Roch KABORE. Slogans, pancartes, tout était réuni pour un meeting partisan. 

L'UPC condamne fermement cette attitude du Président KABORE et de son parti. En effet, le Chef de l'Etat incarnant l'unité nationale, il ne  devrait pas utiliser l'image de l'institution présidentielle, les moyens de l'Etat et les ressources humaines de la Fonction publique pour battre sa campagne.  

Ce cas malheureux vient s'ajouter à des précédents: la dernière édition du FESPACO, l'inauguration des routes Dédougou- Tougan et Tenkodogo-Koupéla,... 

En conséquence, l'UPC se réserve le droit, dorénavant, de riposter avec les moyens appropriés. L'incivisme au sommet de l'Etat est à combattre, au même titre que l'incivisme des citoyens lambda. 

Ouagadougou, le 10 août 2019

Le Secrétaire général national de l'UPC

Rabi YAMEOGO

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir