Aujourd'hui,
URGENT
Niger: après trois ans d'absence, l'opposant Hama Amadou est rentré dans son pays ce jeudi 14 novembre
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré relâché «sans aucune charge»
Burkina: le Front patriotique pour le renouveau (FPR), parti d'opposition, du Dr Aristide Ouédraogo suspendu pour 3 mois
RDC: la France annonce 65 millions d'euros d'aides au pays
Football: les Étalons du Burkina font match nul (0-0) face à l'Ouganda au titre de la 1re journée des éliminatoires de la Can 2021
Coopération: l’Algérie prête à mettre son expérience à la disposition du Burkina dans la lutte contre le terrorisme
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré interpellé par la police 
Economie: la Chine veut apporter plus d'opportunités à la croissance économique mondiale
Education: le Burkina veut rendre effective l’obligation de la scolarisation des enfants de 06 à 16 ans d’ici à 2030
Burkina: hausse du taux brut de scolarisation au primaire passant de 33,8% en 1994 à 88,5% en 2017 (Officiel)

©présidence du Faso

POLITIQUE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience le vice-ministre des Affaires étrangères de la Russie Mikael Bogdanov, ce mardi en fin de matinée. 

Au cours de cette entrevue où la relance de la coopération entre les deux pays a été abordée, le diplomate russe a transmis les remerciements du président Vladimir Poutine à son homologue du Burkina Faso, pour avoir accepté de prendre part au forum Russie-Afrique prévu le 24 octobre prochain à Sotchi. 

« Le Burkina Faso est un partenaire de longue date avec lequel la relation a été toujours marquée par l’amitié et la confiance. Il faut aujourd’hui mettre tous les efforts pour donner un nouvel élan à ces relations » a déclaré Mikael Bagdanov à sa sortie d’audience.

Pour Mikael Bogdanov, la relation de coopération entre son pays et le Burkina Faso nécessite un renforcement. « Il s’agit du renforcement du dialogue politique ainsi que de notre interaction dans les organismes internationaux, de la lutte contre le terrorisme et la criminalité transfrontalière » a-t-il précisé.

M. Bogdanov a aussi souligné l’intérêt pour les deux pays d’intensifier leur coopération économique ainsi que le milieu d’affaires. 

Par ailleurs, la question de la formation des cadres en Russie a également été au menu des échanges. Mikael Bogdanov a ainsi rappelé que son pays a déjà formé près de 3500 cadres burkinabè.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé