Aujourd'hui,
URGENT
Terrorisme: "importante saisie d’armes" par la Force conjointe du G5 Sahel à la frontière entre le Niger et le Tchad
Maroc: le roi gracie la journaliste Hajar Raissouni, condamnée à un an de prison pour avortement illégal
Coopération: le Ghana offre au Burkina 110 millions F CFA pour  soutenir ses efforts dans la gestion de la crise humanitaire
Inde: New Delhi lance un plan de lutte contre la pollution
Burkina: le rapport d’activités 2018-2019 du Haut Conseil du Dialogue social remis au président du Faso
Tunisie: Kaïs Saïed élu président avec 72,71 % des voix (Officiel)
Justice: l'audience du procès de l'affaire dite charbon fin de nouveau renvoyée au mardi 17 décembre 2019
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro, candidat à la présidentielle de 2020 
Burkina: la 21 JNLP se tiendra du 18 au 20 octobre sous le thème:«Comment consolider la liberté de la presse face à la menace terroriste ?»
Politique: le CDP va organiser un congrès extraordinaire pour lever les différentes sanctions prises à l'encontre des différents militants

POLITIQUE

Rosine Sori-Coulibaly, ancienne ministre en charge de l’Economie et des Finances (2016-2019) a été nommée ce lundi 29 juillet 2019 par le secrétaire général des Nations Unies, nouvelle Représentante spéciale pour la Guinée-Bissau et Chef du Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Guinée-Bissau (UNIOGBIS). 

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a annoncé aujourd'hui la nomination de Rosine Sori-Coulibaly du Burkina Faso en tant que nouvelle Représentante spéciale pour la Guinée-Bissau et Chef du Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Guinée-Bissau (UNIOGBIS). 

Elle succède à José Viegas Filho du Brésil, qui a achevé sa mission le 18 mai 2019. Le Secrétaire général est reconnaissant à M. Viegas Filho pour son leadership au sein du BINUGBIS au cours de son mandat.

Ayant récemment occupé le poste de ministre de l'Économie, des Finances et du Développement dans son pays d'origine (2016-2019), Mme Sori-Coulibaly apporte à ce poste plus de 35 ans d'expérience nationale et internationale dans les domaines du développement durable et humanitaire et de la transition politique. , réduction de la pauvreté, réformes fiscales et budgétaires, égalité des sexes et autonomisation des femmes. 

Elle a occupé pendant plus de 20 ans au sein des Nations Unies divers postes de haut niveau, notamment en tant que Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général au Burundi, Coordonnatrice résidente, Coordinatrice humanitaire et Représentante résidente du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) (2011). Elle a été coordonnatrice résidente et représentante résidente du PNUD au Togo (2006-2011) et au Bénin (2014-2016).

Avant de rejoindre le PNUD, Mme Sori-Coulibaly a occupé des postes de conseil dans son pays d'origine, notamment au ministère du Développement économique et de la Planification (1982-1990). Elle a été active dans des organisations de la société civile, en particulier celles qui luttent pour les droits de l'homme et l'autonomisation des femmes. 

Elle est titulaire d'une maîtrise en économie du développement de l'Université Cheikh Anta Diop du Sénégal et d'un diplôme de troisième cycle en planification et macroéconomie de l'Institut africain des Nations Unies pour le développement économique et la planification.

Source : ONU

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé