Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: au moins 62 migrants sont morts dans le naufrage de leur embarcation au large de la Mauritanie
Burkina: le budget de l’Etat gestion 2020 se chiffre en recette à 2 233,316 milliards FCFA et en dépenses à 2 518,456 milliards FCFA 
5e RGPH: la ministre en charge de la famille, Laurence Ilboudo plaide pour un recensement exhaustif des personnes en situation de  handicap
Burkina: les pétards pour divertissement toujours interdits (ministère du Commerce)
Environnement: 2019 achève la décennie la plus chaude jamais enregistrée, selon l’ONU (RFI)
Gabon: arrestation de Brice Laccruche, ex-chef de cabinet du président Bongo
Burkina: une vingtaine de terroristes abattus  à Toéni (Boucle du Mouhoun) et Bahn (Nord)
Football: l'attaquant burkinabè, Jonathan Pitroipa met fin à sa carrière internationale après 13 années
Burkina: «75 % des sources d’infections du VIH chez les couples, viennent des prostitués» (Etude)
Football: l'Argentin Lionel Messi remporte son 6e ballon d'or, un record

POLITIQUE

Rosine Sori-Coulibaly, ancienne ministre en charge de l’Economie et des Finances (2016-2019) a été nommée ce lundi 29 juillet 2019 par le secrétaire général des Nations Unies, nouvelle Représentante spéciale pour la Guinée-Bissau et Chef du Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Guinée-Bissau (UNIOGBIS). 

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a annoncé aujourd'hui la nomination de Rosine Sori-Coulibaly du Burkina Faso en tant que nouvelle Représentante spéciale pour la Guinée-Bissau et Chef du Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Guinée-Bissau (UNIOGBIS). 

Elle succède à José Viegas Filho du Brésil, qui a achevé sa mission le 18 mai 2019. Le Secrétaire général est reconnaissant à M. Viegas Filho pour son leadership au sein du BINUGBIS au cours de son mandat.

Ayant récemment occupé le poste de ministre de l'Économie, des Finances et du Développement dans son pays d'origine (2016-2019), Mme Sori-Coulibaly apporte à ce poste plus de 35 ans d'expérience nationale et internationale dans les domaines du développement durable et humanitaire et de la transition politique. , réduction de la pauvreté, réformes fiscales et budgétaires, égalité des sexes et autonomisation des femmes. 

Elle a occupé pendant plus de 20 ans au sein des Nations Unies divers postes de haut niveau, notamment en tant que Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général au Burundi, Coordonnatrice résidente, Coordinatrice humanitaire et Représentante résidente du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) (2011). Elle a été coordonnatrice résidente et représentante résidente du PNUD au Togo (2006-2011) et au Bénin (2014-2016).

Avant de rejoindre le PNUD, Mme Sori-Coulibaly a occupé des postes de conseil dans son pays d'origine, notamment au ministère du Développement économique et de la Planification (1982-1990). Elle a été active dans des organisations de la société civile, en particulier celles qui luttent pour les droits de l'homme et l'autonomisation des femmes. 

Elle est titulaire d'une maîtrise en économie du développement de l'Université Cheikh Anta Diop du Sénégal et d'un diplôme de troisième cycle en planification et macroéconomie de l'Institut africain des Nations Unies pour le développement économique et la planification.

Source : ONU

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé