Aujourd'hui,
URGENT
Niger: après trois ans d'absence, l'opposant Hama Amadou est rentré dans son pays ce jeudi 14 novembre
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré relâché «sans aucune charge»
Burkina: le Front patriotique pour le renouveau (FPR), parti d'opposition, du Dr Aristide Ouédraogo suspendu pour 3 mois
RDC: la France annonce 65 millions d'euros d'aides au pays
Football: les Étalons du Burkina font match nul (0-0) face à l'Ouganda au titre de la 1re journée des éliminatoires de la Can 2021
Coopération: l’Algérie prête à mettre son expérience à la disposition du Burkina dans la lutte contre le terrorisme
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré interpellé par la police 
Economie: la Chine veut apporter plus d'opportunités à la croissance économique mondiale
Education: le Burkina veut rendre effective l’obligation de la scolarisation des enfants de 06 à 16 ans d’ici à 2030
Burkina: hausse du taux brut de scolarisation au primaire passant de 33,8% en 1994 à 88,5% en 2017 (Officiel)

POLITIQUE

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a eu, ce samedi en fin de matinée, un entretien avec environ 300 enfants en situation de rue et récupérés dans le cadre du programme du gouvernement visant leur réinsertion sociale.

«Nous avons le devoir de nous occuper de tous les Burkinabè, mais ce n’est pas une œuvre du gouvernement tout seul, c’est une œuvre de la société. Et c’est dans ce sens que nous voulons interpeller les Burkinabè pour qu’ensemble, nous travaillions à ces actions de solidarité», a déclaré Roch Marc Christian Kaboré à l’issue de cet entretien.

Le chef de l’Etat, a saisi cette occasion pour saluer et féliciter tous les acteurs « qui ont contribué à redonner à ces jeunes la santé, le goût de vivre, et à les amener à se sentir Burkinabè à part entière ». Le programme de retrait des enfants de la rue, débuté en août 2018, a connu un taux de succès de plus de 70%. Selon le président du Faso, le travail doit être poursuivi.

«Nous devons faire un plaidoyer auprès de nos partenaires, et auprès de chaque Burkinabè pour permettre que, dans les grandes villes du Burkina Faso, nous puissions mener ces actions en faveur des enfants et de leurs droits», a précisé Roch Marc Christian Kaboré.

Il a encouragé les enfants à adhérer pleinement au processus de réinsertion dont ils sont l’objet. Certains ont en effet repris le chemin de l’école, d’autres celui de l’apprentissage d’un métier après leur retrait de la rue. 

Le président du Faso a enfin promis aux enfants de leur rendre visite, dans leur centre d’accueil, pour mieux s’imprégner des conditions dans lesquelles ils vivent, et leur apporter encore plus de soutien.

Direction de la communication de la présidence du Faso

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé