Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le Front patriotique pour le renouveau (FPR), parti d'opposition, du Dr Aristide Ouédraogo suspendu pour 3 mois
RDC: la France annonce 65 millions d'euros d'aides au pays
Football: les Étalons du Burkina font match nul (0-0) face à l'Ouganda au titre de la 1re journée des éliminatoires de la Can 2021
Coopération: l’Algérie prête à mettre son expérience à la disposition du Burkina dans la lutte contre le terrorisme
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré interpellé par la police 
Economie: la Chine veut apporter plus d'opportunités à la croissance économique mondiale
Education: le Burkina veut rendre effective l’obligation de la scolarisation des enfants de 06 à 16 ans d’ici à 2030
Burkina: hausse du taux brut de scolarisation au primaire passant de 33,8% en 1994 à 88,5% en 2017 (Officiel)
Burkina: trois assaillants abattus à Foutouri dans l'Est du pays suite à une «vigoureuse riposte» des soldats (Armée)
Brésil: l'ex-président brésilien Lula est sorti de prison après plus d'un an et demi d'incarcération

©présidence du Faso

POLITIQUE

La 8e Conférence au sommet du Traité d’Amitié et de Coopération (TAC) entre la République de Côte d’Ivoire et le Burkina Faso se tient du 27 au 31 juillet 2019 à Ouagadougou, sous la co-présidence des présidents Roch Marc Christian Kaboré et Alassane Ouattara.

Cette rencontre de Ouagadougou permettra aux autorités des deux pays, de passer en revue les projets intégrateurs et de développement, qui fondent les grands axes du Traité d’Amitié et de Coopération entre les deux peuples.

Les présidents Kaboré et Ouattara, et leurs gouvernements respectifs, vont se pencher sur l’état de mise en œuvre des décisions et recommandations prises lors de la 7e édition du TAC à Yamoussoukro, et adopter de nouveaux projets en vue de renforcer la coopération ivoiro-burkinabè. 

La Conférence au sommet des chefs d’Etat, prévue pour le 31 juillet, sera précédée de la réunion des experts les 27, 28 et 29 juillet, et du Conseil conjoint de gouvernement, le 30 juillet. 

Outre l’aspect politique, cette 8e édition du TAC va permettre aux hommes et femmes d’affaires des deux pays, de nouer des relations afin de dynamiser leurs activités, à travers un forum d’affaires.

Par ailleurs des journées culturelles ivoiro-burkinabè sont organisées les 28, 29 et 30 juillet. Elles constituent une occasion pour vivifier la culture des deux peuples, qui partagent ensemble la même histoire, avec au programme une foire gastronomique, une exposition-vente, des prestations artistiques et des projections cinématographiques.

Né en 2008, de la volonté commune des deux Etats de renforcer la coopération et l’amitié entre les peuples burkinabè et ivoirien, le TAC est devenu un exemple d’intégration et un outil de développement dans la sous-région.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé