Aujourd'hui,
URGENT
Cameroun: le chef des séparatistes anglophones condamné à la perpétuité
Italie: le président du Conseil Giuseppe Conte annonce sa démission
Ouagadougou: un important lot de poulets impropres à la consommation déversé à l’arrondissement 6, une enquête ouverte
Burkina: le bilan actualisé de l'attaque de Koutougou est de 24 militaires tués, 5 disparus et 7 blessés
Burkina: 40 terroristes tués après l’attaque de Koutougou (AIB)
Burkina: «Plus d'une dizaine de militaires» tués dans l’attaque de leur détachement
Soudan: le procès pour corruption d'Omar el-Béchir s'ouvre à Khartoum
Burkina: 270 776 personnes déplacées internes enregistrées à la date du 16 août, le plan d'urgence estimé à plus de 110 milliards de FCFA
Fada N'Gourma : décès de sa Majesté Kupiendieli, 31ème Roi du Gulmu, dans la nuit de vendredi 16 au samedi 17 août 2019. 
Soudan: le nouveau Premier ministre Abdalla Hamdok confirmé le 20 août

POLITIQUE

Le mercredi 17 juillet 2019, la princesse Sarah Zeid de Jordanie, conseillère spéciale du Programme alimentaire mondiale (PAM) pour la santé de la mère et de l'enfant et la nutrition, a été reçue en audience par le Premier ministre Christophe Dabiré. Il était question de la « réduction de la malnutrition et des problèmes de croissance des enfants »  au Burkina Faso.

La princesse Sarah Zeid défend la cause relative à la santé de la mère et du nouveau né ainsi que de la nutrition. A ce titre , elle travaille avec le PAM aux fins de sensibiliser l'opinion publique sur les besoins spécifiques, les vulnérabilités et la contribution des femmes, des filles, des enfants et des nouveau-nés dans le contexte des crises humanitaires et fragiles. En collaboration avec la division de la nutrition du Pam, elle s'emploie à souligner l'importance d'une bonne alimentation pendant les 1000 premiers jours d'un enfant c'est à dire de la conception jusqu'à l'âge de deux ans.

Au Burkina Faso, sur les questions de réduction de la malnutrition et des problèmes de croissance des enfants, il y a eu une « réduction de 35 % en 2010 à 25 % en 2018 ». A cet effet, lors de cette audience, la princesse Sarah Zeit  a affirmé avoir  « félicité  le Premier ministre pour le travail immense et extraordinaire qui a été fait par le Burkina Faso ». 

Selon elle,  cette information sur la croissance des enfants est « très  importante »  parce que ces 10% de plus d’enfants  ont une meilleure situation de santé. « Dans cette situation ce qui est très important, ce sont les premiers 1000 jours de l’enfant qui partent de la conception à sa deuxième année d'existence et c'est à ce moment que beaucoup de choses se forment intellectuellement. Donc quand il y  a des difficultés dans cette période, cela a des effets dans le long terme.  Voilà pourquoi ce progrès est important » a fait comprendre la princesse. 

Ce genre de progrès est souvent d'après les dires de Sarah Zeid  le résultat d'un « leadership politique soutenu intégré » qui travaille et qui vise à voir une certaine amélioration de la qualité des vies d'un peuple. « C'est un honneur d'avoir ce genre de leadership. Nous allons  avec le système des Nations-Unies  travailler ensemble  pour avoir encore des résultats pareils » a clos la princesse de  Jordanie. 

En fin de séjour, elle a quitté le Burkina hier jeudi 18 juillet dans l’après midi. 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé