Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l‘économiste Abdallah Hamdok, ancien collaborateur des Nations unies, a prêté serment comme Premier ministre
Mali: 5 morts dans l'attaque d'un convoi militaire au centre du pays
Burkina: les cinq militaires portés disparus suite à l'attaque de Koutougou ont été retrouvés "tous vivants" (Armée nationale)
Kampti (Poni): 7 morts dans des éboulements de mines d’or artisanales
Etats-Unis: le FMI critique ouvertement la politique commerciale de Donald Trump
Cameroun: le chef des séparatistes anglophones condamné à la perpétuité
Italie: le président du Conseil Giuseppe Conte annonce sa démission
Ouagadougou: un important lot de poulets impropres à la consommation déversé à l’arrondissement 6, une enquête ouverte
Burkina: le bilan actualisé de l'attaque de Koutougou est de 24 militaires tués, 5 disparus et 7 blessés
Burkina: 40 terroristes tués après l’attaque de Koutougou (AIB)

Image d'illustration/le président de l'ADF/RDA

POLITIQUE

Ceci est une déclaration de l’ADF/RDA sur le décès dans la nuit du 14 au 15 juillet des 11 personnes gardées à vue au sein de l’unité anti-drogue de la Police nationale.

Au moment même où s’ouvre un dialogue politique national dans notre pays afin de trouver des solutions au « vivre ensemble », dialogue que l’ADF-RDA a toujours appelé de tous ces vœux, c’est avec stupéfaction et une grande consternation, que l’ADF-RDA apprend, par voie de presse, le décès de onze (11) personnes ce lundi 15 juillet 2019, dans les locaux de la police nationale à Ouagadougou. 

Le Président de l’ADF-RDA présente aux familles des victimes ainsi qu’à la Nation entière ses sincères condoléances. Puisse les âmes des défunts reposer en paix !

Certes, l’ADF-RDA rejettera toujours toutes les formes de trafic de produits stupéfiants en encourageant les services de police dans la lutte contre le trafic et la consommation de ces produits nocifs qui nuisent dangereusement à la santé de notre vaillante jeunesse.

Cependant, elle ne peut, en aucun cas, cautionner la mort de ces onze (11) personnes qui bénéficient de la présomption d’innocence jusqu’à preuve du contraire par une autorité judiciaire compétente, pour lesquelles les circonstances doivent être élucidées et déterminées et, le cas échéant les responsabilités situées afin que des sanctions appropriées soient édictées à l’encontre de tous ceux qui seront directement ou indirectement impliqués dans ce drame. 

L’ADF-RDA considère que les commissariats de police et les brigades de Gendarmerie doivent demeurer des lieux de protection des libertés individuelles et collectives et qu’aucune garde à vue ne doit être ordonnée que sous le contrôle du Procureur du Faso ou un substitut du parquet dans des conditions préservant la dignité et la vie des personnes détenues. 

Tout en réitérant son soutien aux forces de défense et de sécurité et en interpellant le gouvernement particulièrement les ministres en charge de la Sécurité de la Justice et des Droits humains, l’ADF-RDA les invite à plus d’attention professionnelle pour le respect de l’État de droit.

ADF-RDA : Paix – Liberté - Justice

Me Gilbert N. OUEDRAOGO

Président de l’ADF-RDA

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé