Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

POLITIQUE

Les chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres de l’UEMOA ont réaffirmé, vendredi dans la soirée à Abidjan, « leur engagement politique à mettre en œuvre l’ECO », la future monnaie unique de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). C’était à l’issue des travaux de la 21e session ordinaire de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UEMOA.

Dans le communiqué final qui a sanctionné les travaux de la session d’Abidjan, les chefs d’Etat ont dit leur détermination à poursuivre la mise en œuvre de la monnaie unique. 

Pour y parvenir, les pays membres de l’Union préconisent l’approche graduelle avec les pays qui respectent les critères de convergence. A cet effet, ils ont exhorté les autres pays à poursuivre les réformes nécessaires pour se conformer aux critères. Le président ivoirien Alassane Ouattara a été mandaté par ses pairs de l’UEMOA pour conduire les pays l’union vers l’ECO.

Un des actes forts de la conférence des chefs d’Etat a été également la modification des dispositions du Traité de l’Union du 20 janvier 2007. A travers cette modification, les chefs d’Etat veulent doter le conseil de l’épargne public et des marchés financiers, d’une dénomination en phase avec les missions de l’organe de régulation du marché financier au plan international. Au terme de cette modification le conseil de l’épargne public et des marchés financiers devient la Haute autorité des marchés financiers 

En outre, les chefs d’Etat qui se sont réjouis du lancement du mécanisme de financement des PMI-PME, ont décidé de maintenir 0,80% le taux de prélèvement communautaire de solidarité.

Sur le plan sécuritaire, les pays membres de l’UEMOA, tout en condamnant « vigoureusement » les attaques terroristes au Burkina Faso, au Mali et au Niger, ont réaffirmé « leur solidarité » envers ces pays.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir