Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè Paul Daumont remporte le tour cycliste international de Côte d'Ivoire
Cameroun: le président Paul Biya convoque "un grand dialogue national" sur la crise au Cameroun anglophone
RDC: déraillement meurtrier d’un train dans le Tanganyika, plus de 50 morts
Burkina: des organisations syndicales se démarquent de la journée nationale de protestation initiée par l'Unité d'action populaire
Burkina:  l’UPC invite le gouvernement «à reprendre sans délai les négociations avec les syndicats de la santé»
Cameroun: deux ans de prison pour Mamadou Mota, le numéro deux du MRC
Etats-Unis: Donald Trump annonce la démission de son conseiller à la sécurité John Bolton pour plusieurs désaccords
Sécurité: signature d’un protocole d’accord entre le ministère de la sécurité burkinabè et Interpol
Burkina: la vente des liqueurs et spiritueux en sachets plastiques désormais interdite
Royaume-Uni: le «speaker» du Parlement britannique annonce sa démission

POLITIQUE

Les chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres de l’UEMOA ont réaffirmé, vendredi dans la soirée à Abidjan, « leur engagement politique à mettre en œuvre l’ECO », la future monnaie unique de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). C’était à l’issue des travaux de la 21e session ordinaire de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UEMOA.

Dans le communiqué final qui a sanctionné les travaux de la session d’Abidjan, les chefs d’Etat ont dit leur détermination à poursuivre la mise en œuvre de la monnaie unique. 

Pour y parvenir, les pays membres de l’Union préconisent l’approche graduelle avec les pays qui respectent les critères de convergence. A cet effet, ils ont exhorté les autres pays à poursuivre les réformes nécessaires pour se conformer aux critères. Le président ivoirien Alassane Ouattara a été mandaté par ses pairs de l’UEMOA pour conduire les pays l’union vers l’ECO.

Un des actes forts de la conférence des chefs d’Etat a été également la modification des dispositions du Traité de l’Union du 20 janvier 2007. A travers cette modification, les chefs d’Etat veulent doter le conseil de l’épargne public et des marchés financiers, d’une dénomination en phase avec les missions de l’organe de régulation du marché financier au plan international. Au terme de cette modification le conseil de l’épargne public et des marchés financiers devient la Haute autorité des marchés financiers 

En outre, les chefs d’Etat qui se sont réjouis du lancement du mécanisme de financement des PMI-PME, ont décidé de maintenir 0,80% le taux de prélèvement communautaire de solidarité.

Sur le plan sécuritaire, les pays membres de l’UEMOA, tout en condamnant « vigoureusement » les attaques terroristes au Burkina Faso, au Mali et au Niger, ont réaffirmé « leur solidarité » envers ces pays.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé