Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

©présidence du Faso

POLITIQUE

Le président du Faso, président en exercice du G5 Sahel, Roch Marc Christian Kaboré, a eu une séance de travail ce mardi 9 juillet en fin d’après-midi, avec la Haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, et Vice-présidente de la Commission européenne, Federica Mogherini. 

A l’issue de cette séance de travail, élargie aux deux délégations, elle a animé un point de presse avec le ministre des Affaires étrangères Alpha Barry.

« Nous avons salué l’amitié et le partenariat que nous avons eus pendant cinq ans avec Mme Mogherini. Ce fut cinq années d’échanges et de coopération fructueuse, avec un engagement fort de sa part en faveur du Sahel », a déclaré Alpha Barry. 

Pour Federica Mogherini, la rencontre de travail avec le président Kaboré a permis de passer en revue tous les secteurs de la coopération, de l’aide au développement, à la sécurité, et à la force conjointe du G5 Sahel. 

« Je suis venue avec un message de solidarité et de soutien renouvelé de la part de l’UE au G5 Sahel, dans ce contexte de dégradation de la situation sécuritaire (...) Investir dans la sécurité, la stabilité et la prospérité du Sahel, c’est investir pour notre propre sécurité », a indiqué Federica Mogherini. 

Selon elle, le total des investissements de l’UE ces dernières années pour le G5 Sahel est de 4 milliards d’euros, et 115,6 millions d’euros de soutien spécifique à la force conjointe. 

« Pour la force conjointe, nous avons décidé de dépasser la logique de livraison et de relation de bailleur à bénéficiaire, pour baser notre partenariat sur l’esprit de réciprocité des responsabilités, fondé sur un soutien plus direct », a soutenu la Vice-présidente de la Commission de l’UE.  En plus des questions liées au G5 Sahel, Mme Mogherini a relevé avoir eu des échanges avec des autorités burkinabè sur la coopération bilatérale entre l’UE et le Burkina Faso. 

Federica Mogherini est en fin de mandat, après cinq ans de service à son poste.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir