Aujourd'hui,
URGENT
Brésil: l'ex-président brésilien Lula est sorti de prison après plus d'un an et demi d'incarcération
Burkina: les trois opérateurs mobiles (ONATEL, ORANGE et TELECEL) comptent 19 millions d’abonnés, soit un taux de pénétration de 96%
Burkina: Macky Sall exprime sa solidarité au peuple burkinabè après l'attaque du convoi de la mine de Semafo à Boungou
Mali: le chef djihadiste Amadou Koufa placé sur la liste terroriste américaine
Côte d'Ivoire: Charles Blé Goudé sera jugé par le tribunal criminel à Abidjan
Burkina: les syndicats de la santé suspendent leur mouvement d'humeur engagé depuis plus de 6 mois suite à la reprise des négociations
Burkina: la Brigade spéciale des investigations Anti-terroristes chargée de l’enquête su l'attaque du convoi de la mine de Semafo
Burkina: au moins 37 morts dans une attaque terroriste contre un convoi de la société minière de Boungou (Semafo) à l'Est
Burkina: le député Daouda Simboro démissionne de son poste de député à l'Assemblée nationale
Climat: les États-Unis officialisent leur sortie de l'accord de Paris sur le climat

©présidence du Faso

POLITIQUE

Le président du Faso, président en exercice du G5 Sahel, Roch Marc Christian Kaboré, a eu une séance de travail ce mardi 9 juillet en fin d’après-midi, avec la Haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, et Vice-présidente de la Commission européenne, Federica Mogherini. 

A l’issue de cette séance de travail, élargie aux deux délégations, elle a animé un point de presse avec le ministre des Affaires étrangères Alpha Barry.

« Nous avons salué l’amitié et le partenariat que nous avons eus pendant cinq ans avec Mme Mogherini. Ce fut cinq années d’échanges et de coopération fructueuse, avec un engagement fort de sa part en faveur du Sahel », a déclaré Alpha Barry. 

Pour Federica Mogherini, la rencontre de travail avec le président Kaboré a permis de passer en revue tous les secteurs de la coopération, de l’aide au développement, à la sécurité, et à la force conjointe du G5 Sahel. 

« Je suis venue avec un message de solidarité et de soutien renouvelé de la part de l’UE au G5 Sahel, dans ce contexte de dégradation de la situation sécuritaire (...) Investir dans la sécurité, la stabilité et la prospérité du Sahel, c’est investir pour notre propre sécurité », a indiqué Federica Mogherini. 

Selon elle, le total des investissements de l’UE ces dernières années pour le G5 Sahel est de 4 milliards d’euros, et 115,6 millions d’euros de soutien spécifique à la force conjointe. 

« Pour la force conjointe, nous avons décidé de dépasser la logique de livraison et de relation de bailleur à bénéficiaire, pour baser notre partenariat sur l’esprit de réciprocité des responsabilités, fondé sur un soutien plus direct », a soutenu la Vice-présidente de la Commission de l’UE.  En plus des questions liées au G5 Sahel, Mme Mogherini a relevé avoir eu des échanges avec des autorités burkinabè sur la coopération bilatérale entre l’UE et le Burkina Faso. 

Federica Mogherini est en fin de mandat, après cinq ans de service à son poste.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé