Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè Paul Daumont remporte le tour cycliste international de Côte d'Ivoire
Cameroun: le président Paul Biya convoque "un grand dialogue national" sur la crise au Cameroun anglophone
RDC: déraillement meurtrier d’un train dans le Tanganyika, plus de 50 morts
Burkina: des organisations syndicales se démarquent de la journée nationale de protestation initiée par l'Unité d'action populaire
Burkina:  l’UPC invite le gouvernement «à reprendre sans délai les négociations avec les syndicats de la santé»
Cameroun: deux ans de prison pour Mamadou Mota, le numéro deux du MRC
Etats-Unis: Donald Trump annonce la démission de son conseiller à la sécurité John Bolton pour plusieurs désaccords
Sécurité: signature d’un protocole d’accord entre le ministère de la sécurité burkinabè et Interpol
Burkina: la vente des liqueurs et spiritueux en sachets plastiques désormais interdite
Royaume-Uni: le «speaker» du Parlement britannique annonce sa démission

©présidence du Faso

POLITIQUE

Le président du Faso, président en exercice du G5 Sahel, Roch Marc Christian Kaboré, a eu une séance de travail ce mardi 9 juillet en fin d’après-midi, avec la Haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, et Vice-présidente de la Commission européenne, Federica Mogherini. 

A l’issue de cette séance de travail, élargie aux deux délégations, elle a animé un point de presse avec le ministre des Affaires étrangères Alpha Barry.

« Nous avons salué l’amitié et le partenariat que nous avons eus pendant cinq ans avec Mme Mogherini. Ce fut cinq années d’échanges et de coopération fructueuse, avec un engagement fort de sa part en faveur du Sahel », a déclaré Alpha Barry. 

Pour Federica Mogherini, la rencontre de travail avec le président Kaboré a permis de passer en revue tous les secteurs de la coopération, de l’aide au développement, à la sécurité, et à la force conjointe du G5 Sahel. 

« Je suis venue avec un message de solidarité et de soutien renouvelé de la part de l’UE au G5 Sahel, dans ce contexte de dégradation de la situation sécuritaire (...) Investir dans la sécurité, la stabilité et la prospérité du Sahel, c’est investir pour notre propre sécurité », a indiqué Federica Mogherini. 

Selon elle, le total des investissements de l’UE ces dernières années pour le G5 Sahel est de 4 milliards d’euros, et 115,6 millions d’euros de soutien spécifique à la force conjointe. 

« Pour la force conjointe, nous avons décidé de dépasser la logique de livraison et de relation de bailleur à bénéficiaire, pour baser notre partenariat sur l’esprit de réciprocité des responsabilités, fondé sur un soutien plus direct », a soutenu la Vice-présidente de la Commission de l’UE.  En plus des questions liées au G5 Sahel, Mme Mogherini a relevé avoir eu des échanges avec des autorités burkinabè sur la coopération bilatérale entre l’UE et le Burkina Faso. 

Federica Mogherini est en fin de mandat, après cinq ans de service à son poste.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé