Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 
Burkina: l'ancien ministre de la Culture, Tahirou Barry accepte d'être le candidat du MCR à la présidentielle de 2020
Etats-Unis: le progressiste Pete Buttigieg candidat à l'investiture démocrate
Libye: le HCR s’inquiète du sort des migrants pris dans les combats
Soudan: le ministre soudanais de la défense, Mohamed Ahmed Ibn Aouf, renonce à diriger le Conseil militaire qui dirigera la transition
Burkina: le gouvernement lance une opération de contrôle de l’authenticité des diplômes des fonctionnaires en activité
Burkina: plus d'une centaine d'individus interpellés au cours de l'opération Otapuanu

POLITIQUE

Lors d'une conférence de presse animée jeudi au centre de presse Norbert Zongo, le président du Conseil national pour la renaissance/ Mouvement sankariste (CNR-MS) a porté à la connaissance des hommes de media de la dissolution de son parti lors d'un congrès extraordinaire tenu le 15 janvier 2017 à son siège.



L'ex-président justifie ce choix par la volonté des militants à la base de fusionner avec le parti de l’œuf, un partenaire avec qui ils ont toujours travaillé. L'ex-président du CNR-MS, le camarade Romain Conombo par cette conférence de presse a informé l'opinion nationale et internationale de la participation de ses militants aux congrès ordinaire qu'organise l'Unir-PS les 27, 28 et 29 janvier 2017 à la maison des jeunes et de la culture Jean Pierre Guingané.

Présent à cette conférence de presse, une délégation de l’Unir/PS, conduite par Athanase Boudo par ailleurs président du comité national d'organisation du prochain congrès et Sampawende Ouédraogo et bien d’autres militants ont encouragé et félicité les responsables et les militants pour leur choix qui renforcera davantage le sankarisme.

(Source: Unir/PS)

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé