Aujourd'hui,
URGENT
USA: Le célèbre basketteur Kobe Bryant est mort dans un accident d'hélicoptère. Il était âgé de 41 ans.
Burkina: la suspension d’importation de certains produits a apporté 8 milliards de FCFA aux industries locales (AIB)
Mali: le gouvernement fixe les législatives à mars et avril 2020
Sahel: la France va envoyer des renforts supplémentaires au Sahel, en sus du renfort des 220 soldats annoncé à Pau
Burkina: la loi portant institution de Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP) adoptée par l'Assemblée nationale
Burkina: le document de Politique de Sécurité nationale remis au président du Faso
Afrique: 45 millions de personnes menacées par la famine en Afrique Australe
Médias: le Synatic annonce un sit-in (22 et 23 janvier) et une grève générale de 48 heures (du 29 au 30 janvier 2020)
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»

©présidence du Faso

POLITIQUE

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a installé officiellement, hier lundi dans la matinée, la Commission d’élaboration de la politique de sécurité nationale. Composée de 101 membres issus de différentes couches sociales, la commission dispose de cent jours pour élaborer une politique de sécurité nationale, et un projet de loi sur la réorganisation de l’architecture générale de la sécurité nationale.

L’élaboration d’une politique de sécurité nationale est une recommandation du forum national sur la sécurité, tenu en octobre 2017. Selon le président du Faso, dans son discours d’installation, cette politique doit décliner la nouvelle vision d’une sécurité durable, fondée sur la préservation et la promotion de « nos valeurs » et de « nos intérêts nationaux ». L’ambition clairement affichée par le chef de l’Etat, est de « doter notre pays d’outils et d’instruments à même d’ajuster nos institutions sécuritaires aux menaces récentes, émergentes et à venir, pour un Burkina fort ».

Il s’agit d’une première « historique » pour le Burkina Faso, et le président du Faso a invité les membres de la commission « à s’ouvrir à des consultations populaires élargies à l’ensemble de nos régions, pour répondre au mieux aux attentes des femmes, des hommes et des jeunes ». 

En installant les membres de la commission, le président du Faso a tenu à « rendre un hommage appuyé aux hommes et aux femmes qui veillent sur la quiétude des burkinabè et la défense de l’intégrité territoriale nationale ».

 

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé