Aujourd'hui,
URGENT
Terrorisme: "importante saisie d’armes" par la Force conjointe du G5 Sahel à la frontière entre le Niger et le Tchad
Maroc: le roi gracie la journaliste Hajar Raissouni, condamnée à un an de prison pour avortement illégal
Coopération: le Ghana offre au Burkina 110 millions F CFA pour  soutenir ses efforts dans la gestion de la crise humanitaire
Inde: New Delhi lance un plan de lutte contre la pollution
Burkina: le rapport d’activités 2018-2019 du Haut Conseil du Dialogue social remis au président du Faso
Tunisie: Kaïs Saïed élu président avec 72,71 % des voix (Officiel)
Justice: l'audience du procès de l'affaire dite charbon fin de nouveau renvoyée au mardi 17 décembre 2019
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro, candidat à la présidentielle de 2020 
Burkina: la 21 JNLP se tiendra du 18 au 20 octobre sous le thème:«Comment consolider la liberté de la presse face à la menace terroriste ?»
Politique: le CDP va organiser un congrès extraordinaire pour lever les différentes sanctions prises à l'encontre des différents militants

©présidence du Faso

POLITIQUE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a procédé ce samedi à Sandogo, village de la commune de Boussé dans la province du Kourwéogo, à la pose d’une première pierre, marquant ainsi le lancement officiel de la construction de 100 complexes scolaires dans cinq régions du pays.

Fruit de l’engagement du chef de l’Etat avec l’accompagnement de la République populaire de Chine, la réalisation des 100 complexes scolaires soit 300 salles de classe, va permettre de résorber les classes sous paillotte dans les régions du Centre-ouest, du Nord, des Hauts-Bassins, de la Boucle du Mouhoun et du Plateau Central. Chaque complexe sera composé de 3 salles de classe équipées et dotées de kits solaires, d’un bureau et d’un magasin, ainsi que d’un forage et de deux blocs de latrines pour les élèves et le personnel enseignant. 

« Nous avons pris un engagement, et (…..) nous nous battons pour poursuivre de façon durable notre action, pour respecter cet engagement qui consiste à faire en sorte que tous les enfants burkinabè puissent aller à l’école dignement et dans des conditions meilleures » a déclaré le président du Faso.

« Nous avons normalisé plus de 1900 écoles qui sont passées de trois à six classes. Ça veut dire que là également des infrastructures supplémentaires ont été réalisées » a ajouté le chef de l’Etat, face aux médias. Roch Marc Christian Kaboré a aussi exprimé sa gratitude à la République populaire de Chine « pour cette nouvelle amitié que nous avons tissée ».

Le délai d’exécution des infrastructures est de 5 mois.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé