Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l‘économiste Abdallah Hamdok, ancien collaborateur des Nations unies, a prêté serment comme Premier ministre
Mali: 5 morts dans l'attaque d'un convoi militaire au centre du pays
Burkina: les cinq militaires portés disparus suite à l'attaque de Koutougou ont été retrouvés "tous vivants" (Armée nationale)
Kampti (Poni): 7 morts dans des éboulements de mines d’or artisanales
Etats-Unis: le FMI critique ouvertement la politique commerciale de Donald Trump
Cameroun: le chef des séparatistes anglophones condamné à la perpétuité
Italie: le président du Conseil Giuseppe Conte annonce sa démission
Ouagadougou: un important lot de poulets impropres à la consommation déversé à l’arrondissement 6, une enquête ouverte
Burkina: le bilan actualisé de l'attaque de Koutougou est de 24 militaires tués, 5 disparus et 7 blessés
Burkina: 40 terroristes tués après l’attaque de Koutougou (AIB)

POLITIQUE

Ceci est un communiqué de presse de l’Opposition politique sur l’attaque de l’Eglise de Toulfè (Province du Loroum/Région du Nord) intervenue hier dimanche qui a causé la mort de 4 fidèles chrétiens dont un catéchiste à la retraite.   

C’est avec consternation que l’Opposition politique a appris qu’une église catholique du village de Toulfè, dans la province du Loroum, a été attaquée par des terroristes le dimanche 26 mai 2019. 

Cette attaque a causé quatre morts et des blessés. 

Tout en condamnant sans réserve aucune cet acte lâche, l’Opposition présente ses vives condoléances aux familles éplorées et à l’Eglise catholique. Elle souhaite un prompt et total rétablissement aux blessés. 

Les terroristes, après avoir tenté de créer le chaos entre différentes communautés ethniques et régionales, cherchent désormais à manipuler la fibre religieuse pour nourrir l’industrie de la haine et de la terreur. 

Mais, la grande solidarité des différentes communautés religieuses constitue un frein à ce sinistre projet.  

Notre modèle de promotion de la tolérance religieuse est unique et a été pendant longtemps efficace. Mais face à l’ingéniosité diabolique de l’ennemi, nous devons renforcer les ponts entre les religions du Burkina Faso, et montrer que, jamais, nous ne céderons.

Vive le Burkina Faso, un et indivisible !

Vive la tolérance religieuse !

Ouagadougou, le 27 mai 2019

Le Chef de file de l’Opposition politique

Zéphirin DIABRE

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé