Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

POLITIQUE

Dans le cadre de l’opérationnalisation de la composante police de la force conjointe du G5 Sahel, une délégation du secrétariat permanent du G5 Sahel, accompagnée du Directeur général de la Police Nationale du Burkina Faso, par ailleurs président en exercice de la composante police, a séjourné à Lyon au siège de l’OIPC-INTERPOL du 15 au 17 mai 2019 pour la signature d’un protocole d’accord.

En effet, l’organisation internationale de police criminelle (Interpol) et le secrétariat permanent du G5 Sahel ont signé le jeudi 16 mai à Lyon en France, un accord de coopération pour faciliter l’échange d’informations et d’expertise dans la lutte contre le terrorisme et le crime transfrontalier.

Ledit accord a été matérialisé au siège de Interpol par monsieur Jürgen Stock, secrétaire général d’Interpol et monsieur Maman Sambo Sidikou, secrétaire permanent du G5 Sahel.

L’objectif principal visé par cet accord est d’instaurer un cadre pour la coopération entre les deux institutions dans la limite de leurs domaines de compétences en matière de prévention et de répression des actes terroristes et d’autres formes de criminalité transfrontalière.

Ce partenariat consacre donc un cadre juridique régissant les échanges de données et d’informations entre Interpol et le G5 Sahel et contribuera à renforcer les actions de la composante police de la force conjointe du G5 Sahel.

Police nationale du Burkina Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir