Aujourd'hui,
URGENT
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 
Burkina: le 1er ministre, Christophe Dabiré, a signé le mercredi 29 juillet 2020, un décret portant réouverture des frontières aériennes. 
Covid-19: la République populaire de Chine offre 46 respirateurs au Burkina Faso. 
Ouagadougou: plus de 200 moutons mis en fourrière par la police municipale à la veille de la Tabaski.   
Covid-19: les pertes du tourisme mondial s'élèvent à 320 milliards de dolllars (Organisation mondiale du tourisme).  
Covid-19: la Banque africaine de développement accorde 27 millions de dollars à l’Union africaine pour renforcer l’Initiative de réponse. 

©présidence du Faso

POLITIQUE

Présents dans la capitale burkinabè pour la 3e Assemblée plénière de la Conférence épiscopale régionale d’Afrique de l’Ouest, une délégation d’archevêques du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Nigéria, de l’Angola, de la Guinée-Bissau, et le ministre du Pape François, le cardinal Turkson Pierre, préfet du dicastère pour la promotion du développement humain intégral, ont rendu une visite de courtoisie au président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, ce vendredi en fin de matinée.

Le porte-parole des prélats, le cardinal Turkson, a salué la disponibilité du président du Faso et son intérêt pour les questions de développement. Il a aussi indiqué que le président Kaboré a souhaité une visite du Pape François au Burkina Faso. « Le président a exprimé le désir que le Saint-Père vienne ici au Burkina Faso. Il m’a chargé de soutenir sa demande », a dit le cardinal Turkson Pierre.

Revenant sur la 3e Assemblée plénière de la Conférence épiscopale régionale d’Afrique de l’Ouest, qui se tient à Ouagadougou, et dont le président du Faso a assisté à la cérémonie d’ouverture, le cardinal a indiqué que  «l’église locale est en train de chercher les moyens modernes pour servir mieux les populations. Notre présence c’est pour promouvoir le développement humain intégral dans cette région. C’est l’objectif de cette réunion. Nous souhaitons à la fin, aider l’Eglise à rendre ce service à la population locale ». Le ministre du Pape, a par ailleurs rappelé que son dicastère gère la Fondation Jean-Paul II pour le Sahel, et dont le siège est à Ouagadougou.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir