Aujourd'hui,
URGENT
MPP: «L’effervescence des grèves freine sérieusement la mise en œuvre effective du programme présidentiel»
Burkina: la Fédération internationale des Journalistes appelle au retrait de la réforme du Code pénal
Burkina: des médecins expriment leur ras-le-bol avec un ‘’carton jaune’’ au ministère de la santé (AIB)
RDC: l'Eglise appelle Tshisekedi à rompre avec les méthodes du régime précédent
France: Lamine Diack, l'ex-patron de l'athlétisme mondial, bientôt jugé pour «corruption active et passive» et « abus de confiance »
Barsalogho: 15 personnes tuées dans la soirée du samedi 22 juin 2019 par des hommes armés non identifiés (ministère de la Défense). 
USA: une condamnation à mort annulée après 6 procès pour «biais racial» (RFI)
Burkina: le Code pénal révisé adopté malgré l’opposition des médias et des organisations de droits humains   
Burkina: 110 508 candidats à la conquête du BAC premier diplôme universitaire
Turquie: les militaires «meneurs» du putsch raté condamnés à la prison à vie

Photo: présidence du Faso/le président du Faso avec le prince héritier

POLITIQUE

Le séjour du président du Faso se poursuit à Abu Dhabi. Après avoir rencontré le Prince héritier, Sheikh Mohamed Bin Zayed Al Nahyan, commandant en chef adjoint des Forces armées, avec qui il a échangé sur le renforcement de la coopération entre les deux pays sur le domaine sécuritaire, la problématique du développement, notamment en matière de maîtrise de l’eau, de l’énergie et de développement des entreprises, il a eu, selon ce communiqué de la présidence du Faso des séances  de travail avec des partenaires au développement. Lesdits partenaires injecteront au Burkina plus de 10 milliards de F CFA dans les secteurs de l'emploi et de l'électrification.

C’est ainsi qu’avec Hussein Al Nouess, Ministre délégué et président du Fonds Khalifa pour le développement des entreprises, il a été convenu que l’employabilité des jeunes, la formation, l’autosuffisance des femmes, le développement des micro-projets, des PME/PMI...feront l’objet de la mise en place d’un fonds d’un montant de 10 millions de dollars (5 milliards FCFA) extensible. Le fonds Khalifa pour le Développement intervient dans plusieurs pays africains, et son président, qui a déjà séjourné au Burkina Faso, souhaite vivement investir au pays des Hommes Intègres.

Lors d’un très prochain séjour à Ouagadougou, le président du fonds aura des séances de travail avec les départements sectoriels concernés par le domaine d’intervention, afin de tirer le meilleur avantage d’une telle initiative.

Après le président du Fonds Khalifa, Roch Marc Christian Kaboré a eu une séance de travail avec Abdullah Al Adwan, Ministre des affaires présidentielles, avec qui il a été abordé les grands cadres de la coopération entre Ouagadougou et Abu Dhabi.

« Avec le Prince Sheikh Mohamed Bin Zayed Al Nahyan, avec qui j’ai eu une séance de travail ce jour, nous avons une parfaite convergence de vues (...) mon séjour se présente sous les meilleurs auspices », avait déclaré Roch Marc Christian Kaboré, sur sa page facebook, plus tôt dans la journée. Et dans l’après midi, à l’issue d’une séance de travail au siège du Fonds d’Abu Dhabi pour le Développement, ces auspices vont se confirmer, avec la signature d’un accord de 10 millions USD (5 milliards FCFA), dans le cadre du projet d’électrification rurale de 42 localités, dont 30 dans les Hauts Bassins, et 12 dans la Boucle du Mouhoun.

Direction de la Communication de la présidence du Faso.

*Le titre est de la rédaction

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé