Aujourd'hui,
URGENT
Terrorisme: "importante saisie d’armes" par la Force conjointe du G5 Sahel à la frontière entre le Niger et le Tchad
Maroc: le roi gracie la journaliste Hajar Raissouni, condamnée à un an de prison pour avortement illégal
Coopération: le Ghana offre au Burkina 110 millions F CFA pour  soutenir ses efforts dans la gestion de la crise humanitaire
Inde: New Delhi lance un plan de lutte contre la pollution
Burkina: le rapport d’activités 2018-2019 du Haut Conseil du Dialogue social remis au président du Faso
Tunisie: Kaïs Saïed élu président avec 72,71 % des voix (Officiel)
Justice: l'audience du procès de l'affaire dite charbon fin de nouveau renvoyée au mardi 17 décembre 2019
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro, candidat à la présidentielle de 2020 
Burkina: la 21 JNLP se tiendra du 18 au 20 octobre sous le thème:«Comment consolider la liberté de la presse face à la menace terroriste ?»
Politique: le CDP va organiser un congrès extraordinaire pour lever les différentes sanctions prises à l'encontre des différents militants

POLITIQUE

Dans ce communiqué, le ministère de la justice apporte une mise au point sur « des rumeurs » faisant état de la démission de la procureure du Faso près le TGI de Ouagadougou, Maïza Sérémé, pour des raisons de pressions politiques. Pour le département de la justice, il s’agit d’une mutation voulue par l’intéressée auprès du parquet de la Cour d’appel de Ouagadougou. 

Suite à des publications faisant état d’une démission du Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Ouagadougou pour des pressions que l’intéressée aurait reçues, parues dans certains médias et sur les réseaux sociaux, le Ministère de la Justice porte à la connaissance de l’opinion nationale et internationale les informations suivantes :

- l’appel à candidature lancé par le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) pour le poste de Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Ouagadougou est consécutif à la volonté d’être affectée au parquet de la cour d’appel de Ouagadougou de l’actuelle titulaire du poste, manifestée par un écrit reçu au CSM depuis 2018. L’acceptation de sa demande de mutation entraînera la vacance du poste qu’elle occupe, d’où la nécessité de lancer un appel à candidature pour pourvoir à son remplacement, comme le prévoit le statut de la magistrature. Du reste, d’autres appels à candidatures ont été lancés pour des fonctions dans les cours et tribunaux, à cause du départ imminent de leurs titulaires pour des motifs tant personnels, professionnels que statutaires ;

- à ce jour, le Ministère n’est pas informé d’une quelconque démission d’un procureur du Faso de son poste pour des motifs de mésententes avec son supérieur hiérarchique ou pour des pressions quelconques.

Ministère de la Justice

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé