Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: au moins 62 migrants sont morts dans le naufrage de leur embarcation au large de la Mauritanie
Burkina: le budget de l’Etat gestion 2020 se chiffre en recette à 2 233,316 milliards FCFA et en dépenses à 2 518,456 milliards FCFA 
5e RGPH: la ministre en charge de la famille, Laurence Ilboudo plaide pour un recensement exhaustif des personnes en situation de  handicap
Burkina: les pétards pour divertissement toujours interdits (ministère du Commerce)
Environnement: 2019 achève la décennie la plus chaude jamais enregistrée, selon l’ONU (RFI)
Gabon: arrestation de Brice Laccruche, ex-chef de cabinet du président Bongo
Burkina: une vingtaine de terroristes abattus  à Toéni (Boucle du Mouhoun) et Bahn (Nord)
Football: l'attaquant burkinabè, Jonathan Pitroipa met fin à sa carrière internationale après 13 années
Burkina: «75 % des sources d’infections du VIH chez les couples, viennent des prostitués» (Etude)
Football: l'Argentin Lionel Messi remporte son 6e ballon d'or, un record

POLITIQUE

Dans ce communiqué, le ministère de la justice apporte une mise au point sur « des rumeurs » faisant état de la démission de la procureure du Faso près le TGI de Ouagadougou, Maïza Sérémé, pour des raisons de pressions politiques. Pour le département de la justice, il s’agit d’une mutation voulue par l’intéressée auprès du parquet de la Cour d’appel de Ouagadougou. 

Suite à des publications faisant état d’une démission du Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Ouagadougou pour des pressions que l’intéressée aurait reçues, parues dans certains médias et sur les réseaux sociaux, le Ministère de la Justice porte à la connaissance de l’opinion nationale et internationale les informations suivantes :

- l’appel à candidature lancé par le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) pour le poste de Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Ouagadougou est consécutif à la volonté d’être affectée au parquet de la cour d’appel de Ouagadougou de l’actuelle titulaire du poste, manifestée par un écrit reçu au CSM depuis 2018. L’acceptation de sa demande de mutation entraînera la vacance du poste qu’elle occupe, d’où la nécessité de lancer un appel à candidature pour pourvoir à son remplacement, comme le prévoit le statut de la magistrature. Du reste, d’autres appels à candidatures ont été lancés pour des fonctions dans les cours et tribunaux, à cause du départ imminent de leurs titulaires pour des motifs tant personnels, professionnels que statutaires ;

- à ce jour, le Ministère n’est pas informé d’une quelconque démission d’un procureur du Faso de son poste pour des motifs de mésententes avec son supérieur hiérarchique ou pour des pressions quelconques.

Ministère de la Justice

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé