Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

POLITIQUE

Le Premier ministre Joseph Marie Christophe Dabiré a reçu en audience le jeudi 28 mars 2019 une délégation de l’Autorité supérieure du contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC) conduite par son contrôleur général, Luc Marius Ibriga. A l’ordre du jour de ce rendez-vous, il a été question du fonctionnement de l’ASCE-LC et de son avenir.

A sa sortie d’audience, le contrôleur général de l’ASCE-LC, Luc Marius Ibriga a expliqué que, l’objet de sa visite chez le Chef du gouvernement était d’abord pour le féliciter pour sa nomination et le remercier pour les mots «très aimables» qu’il a prononcés à l’endroit de l’ASCE lors de sa déclaration de politique générale.

Par ailleurs, il dit avoir profité de l’occasion pour lui soumettre aussi un certain nombre de préoccupations de l’institution par rapport à sa restructuration, à la construction de son nouveau siège et un certain nombre de question qui concerne le contrôle et l’investigation au Burkina Faso. «Donc, le Premier ministre a eu une oreille attentive à nos préoccupations et nous pensons que le soucis qu’il a de mettre en œuvre une gouvernance vertueuse au Burkina Faso rencontre l’assentiment de l’ASCE-LC dont la mission est de travailler à cette gouvernance vertueuse» s’est exprimé M. Ibriga. 

Il a indiqué que son institution était en phase avec les préoccupations du Premier ministre. «Nous étions en phase avec les préoccupations du Premier ministre et nous sortons de cette audience réconfortés parce que, nous avons trouvé des points de convergences avec le Premier ministre pour le travail à l’avenir» a conclu le contrôleur général de l’ASCE-LC, Luc Marius Ibriga.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir